Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Personnes
en situation
de handicap


Un total de 1.276 candidats ont postulé pour le concours unifié des personnes en situation de handicap, organisé dimanche à Rabat, indique le ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l'Administration. Selon un document du ministère intitulé "Les indicateurs sur les concours unifiés pour le recrutement des personnes en situation de handicap en date du 15 décembre 2019", 1.276 personnes ont déposé leurs dossiers de candidature, dont 27,98% des femmes, 54,47% ayant un handicap moteur et 40,44% souffrant d'une déficience visuelle.
En ce qui concerne la répartition par régions, la région de Fès Meknès s'accapare la part du lion avec 217 dossiers de candidatures, suivie de Rabat-Salé-Kénitra (215 dossiers), de Casablanca-Settat (200 dossiers) et de Béni Mellal-Khénifra (134 dossiers).
S'agissant des catégories d'âge, le ministère fait savoir que 736 candidats sont âgés entre 25 et 34 ans, dont 205 femmes, et 274 sont âgés entre 35 et 45 ans, dont 73 femmes, fait savoir le document.
Pour les diplômes, 80,64% des candidats ont des licences dont 595 en littérature et sciences et 434 en économie et droit, alors que 11,60% ont des masters (79 en littérature et science et 69 en économie et droit) et 7,76% sont des techniciens spécialisés, dont 47 en gestion et 52 en informatique, selon la même source.

Arrestation

Dans le cadre des efforts déployés pour identifier les éléments extrémistes porteurs de projets terroristes et sur la base d'informations précises, le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a arrêté samedi, en coordination avec les services de la police judiciaire de Meknès, un extrémiste, âgé de 41 ans, partisan du groupe dit "Etat islamique" et s’activant dans la même ville.
Les investigations sécuritaires menées ont démontré que le mis en cause est impliqué dans la propagande de l'idéologie extrémiste de "Daesh", en parallèle à ses tentatives d’obtenir des informations et des expertises sur la méthode d’utilisation des armes, d'équipements et de matériels, indique dimanche un communiqué du BCIJ.
L’enquête a aussi révélé que le suspect était en train de planifier un attentat-suicide pour causer d’importants dégâts.

Mardi 17 Décembre 2019

Lu 1040 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif