Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Arrestation 
 
Un individu souffrant de troubles psychiatriques et mentaux a blessé légèrement, mardi après-midi, les pensionnaires d'une auberge touristique, et ce au niveau de la tête et de la main à l’aide d’arme blanche, a-t-on appris auprès des autorités locales de la province de Tata.
Les victimes (père et sa fille de nationalité française) ont été transportées à l’hôpital régional d’Agadir pour recevoir les soins nécessaires, a-t-on précisé de même source, ajoutant que l’individu a aussi mis du feu au bureau du gérant de cette auberge située à la commune Fam El Hisn, province de Tata.
L’agresseur, aux antécédents judiciaires et qui était, à plusieurs reprises et pour une longue durée, interné à l’hôpital des maladies mentales et psychiatriques, a été placé à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent.
 
Drogue
 
Une brigade mixte de la police et de la douane a saisi, au poste de Bab Sebta, une quantité globale de 37,5 kg de chira et une somme non déclarée de plus de 10.000 euros, lors de trois opérations distinctes menées durant les dernières 24 heures.
Lundi soir, les membres de la brigade conjointe de la Sûreté nationale et de l'Administration des douanes et des impôts indirects ont procédé à la saisie de 18,5 kg de chira, aménagés sous forme de plaquettes, a indiqué à la MAP une source douanière.
Cette quantité de drogue a été découverte, suite à une fouille minutieuse, dans une cache aménagée dans le réservoir d’une voiture légère immatriculée en Espagne, a indiqué la même source, ajoutant que le conducteur du véhicule, un Espagnol, et un passager de nationalité russe ont été remis à la police judiciaire pour complément d’enquête.
Mardi matin, une autre opération de fouille a permis de découvrir une quantité de 19 kg de chira dissimulée dans des caches au niveau du plancher d’une voiture légère immatriculée au Maroc, a poursuivi la même source, notant que le conducteur du véhicule, un Marocain ayant des antécédents dans le trafic illégal, a été remis à la police judiciaire pour complément d’enquête.
Par ailleurs, les douaniers ont saisi, mardi, une somme de 10.250 euros dans les affaires d’un Marocain résidant à l’étranger, qui tentait de faire passer cette somme sans autorisation des institutions financières compétentes.

Libé
Jeudi 25 Juillet 2019

Lu 1626 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com