Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Aïd Al Adha

Un total de six millions de têtes sont identifiées et trente souks supplémentaires dédiés à la vente des ovins et caprins mis en place à ce jour dans le cadre des préparatifs de la fête du sacrifice, indique l'Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).
Cette année, environ 8 millions d’ovins et de caprins devraient être identifiés suite à l’adhésion massive des éleveurs-engraisseurs à l’opération de l’enregistrement destinée l’Aïd Al Adha, précise l'ONSSA dans son communiqué publié suite à une réunion qui s'est tenue, mardi à Rabat, sous la présidence d’Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, des Eaux et Forêts.
A ce jour, 6 millions de têtes ont été identifiées et plus de 223.000 éleveurs-engraisseurs enregistrés, soit une augmentation de 62% par rapport à l’année dernière, l’opération de l’identification des ovins et des caprins devant s’achever vers la fin de juillet courant.
Aussi, un bilan des résultats des contrôles menés par l’ONSSA jusqu’à aujourd’hui a été présenté comme suit: 320 sorties de contrôle, 160 échantillons d'aliments pour animaux ont été prélevés pour analyse, 400 échantillons de viandes ont été analysés pour s’assurer de l’absence d'antibiotiques dans les viandes, 70 laissez-passer des fientes de volaille ont été délivrés, 5 procès d’infractions ont été dressés à l’encontre des contrevenants, révèle la source.

Colloque

L’Association "Université d’été" d’Agadir organise, du 11 au 14 juillet courant, son 15ème colloque international avec la participation d’une pléiade de chercheurs, juristes, politiciens et d’acteurs actifs dans la promotion de la culture amazighe marocaine et étrangère.
Un communiqué de l'Association qui célèbre son 40ème anniversaire indique que la conférence inaugurale de cette édition sera animée par le politologue marocain Mohammed Tozy qui va traiter de "L’amazigh et les mouvements sociaux et politiques".
Le programme de cette édition prévoit cinq séances scientifiques et trois conférences thématiques au cours desquelles des académiciens, et des acteurs des droits de l’Homme et de la société civile venant du Maroc, d'Algérie, de Tunisie et de France vont débattre de "L’amazigh et les mouvements des droits de l’homme", "L’amazigh et l’acteur politique, discours et pratiques", "La Charte d’Agadir, contexte et perspectives", et "L’action amazighe, enjeux et perspectives".
Outres les débats et les interventions prévus dans le cadre du colloque international, les organisateurs vont rendre hommage à des acteurs qui s’emploient à promouvoir la culture amazighe et ce, à l’occasion du 40ème anniversaire de la création de "l'Université d’été".
Cette manifestation culturelle et scientifique est organisée en partenariat avec le conseil communal d’Agadir et le soutien de l’Association "Timitar", du conseil régional Souss-Massa et de la direction régionale du ministère de la Culture.

Vendredi 12 Juillet 2019

Lu 526 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com