Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Arrestation

La brigade de police judiciaire au commissariat d'Aït Melloul a arrêté, dimanche soir, en coordination avec son homologue d'Agadir, quatre personnes, dont une femme et deux individus aux multiples antécédents judiciaires, pour leur implication présumée dans une affaire d'enlèvement, de séquestration et de demande de rançon, avec coups et blessures à l'aide d’une arme blanche.
Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que les services de la sûreté nationale avaient été alertés par le père de la victime, précisant que la victime, chauffeur de grand taxi, a été enlevée et que les kidnappeurs lui ont demandé une somme de 20.000 dirhams pour le libérer.
La victime a été retrouvée plus tard, portant des traces d'une agression à l'aide d'arme blanche, fait savoir le communiqué, ajoutant que les recherches effectuées par les services de la police judiciaire ont permis l'identification de trois suspects, qui ont été arrêtés dans une maison située au quartier Al Houda à Agadir.
La fille, impliquée dans le leurre de la victime avant sa séquestration, a également été arrêtée, a relevé la DGSN, ajoutant que les premiers éléments de l'enquête montrent que cette affaire est liée à un règlement de comptes entre la victime et un cinquième suspect qui est toujours recherché.

Droits de
l’enfant


La plateforme mondiale pour le suivi des indicateurs des droits de l’enfant a été présentée, lundi à Rabat, lors d’un séminaire international dédié aux droits de l’enfant.
Présentant cette plateforme, la directrice du Réseau "GlobalChild" Ziba Vaghri, a indiqué qu’il s’agit d’un outil d’évaluation et de suivi à travers plusieurs indicateurs sur la capacité d’un pays à mettre en oeuvre les droits de l’enfant.
Cette plateforme se veut aussi un modèle d’évaluation sociale qui étudie les facteurs impactant le développement de l’enfance, a-t-elle expliqué, faisant savoir que ce mécanisme vise, entre autres, la promotion de la santé et le développement de l’enfant.
Basée sur les principes de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) et des objectifs de développement durable (ODD), la plateforme est composée de plusieurs indicateurs liés notamment aux taux de mortalité, à l’espérance de vie et au niveau de vie en lien avec l’évolution des droits de l’enfant dans plusieurs pays, a relevé Mme Vaghri.
A cette occasion, la directrice de Global Child a présenté certains indicateurs relatifs à l’évolution des droits des enfants et au développement de l’enfance dans plusieurs pays à travers le monde, soulignant que le Maroc peut constituer un leader dans la région dans le cadre de cette plateforme qui donne accès à une large base de données relatives à tous les Etats signataires de la convention internationale des droits de l’enfant.
Elle a, par ailleurs, déploré l'écart entre les différents pays en matière de protection des droits de l'enfant.
Dans une allocution lue en son nom par Dr. Susan Bissel, directrice fondatrice de Global Partenership to End Violence against Children, le président du comité GlobalChild Stering, Jean Zermatten a évoqué le bilan de 30 années d’existence du Comité sur les droits de l'enfant (CRC).
Il a en outre mis en avant les efforts et progrès réalisés par le Maroc en matière de protection des droits de l’enfant, rappelant l’engagement du Royaume dans le cadre de la CIDE qu’il a ratifiée.
M. Zermatten a aussi mis en avant la volonté du Maroc, à travers plusieurs politiques et stratégies dont l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), à mettre en place les mesures nécessaires pour la protection des droits de l’enfant, et ce en collaboration avec les institutions des droits de l’Homme.
De son côté, la présidente sortante du CRC, Renate Winter, a mis l’accent sur le rôle que joue ce comité dans le suivi et la mise en oeuvre par les Etats de la CIDE, déplorant l’absence dans certains cas de systèmes offrant des informations concrètes, objectives et mesurables pour l’évaluation de la mise en oeuvre de cette convention.

Mercredi 10 Juillet 2019

Lu 367 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com