Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Arrestation

Un officier du district provincial de sûreté de Larache a été contraint, jeudi soir, de faire usage de son arme de service lors d'une intervention pour neutraliser un individu aux multiples antécédents judiciaires, qui mettaient gravement en danger la vie des citoyens et des policiers  avec une arme blanche, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Les services de sûreté avaient reçu un appel sur la ligne téléphonique d'urgence 19 alertant que le suspect, qui interceptait les passants et les menaçait, avait non seulement mis en danger la sécurité des personnes dans un café à Hay Al Manar à Larache, mais également causé des dégâts matériels à deux véhicules garés au même endroit, précise la DGSN dans un communiqué.
Le mis en cause avait aussi délibérément attaqué, à l'aide d'une épée, les éléments du district provincial intervenus pour l'appréhender, leur opposant une résistance farouche, ce qui a contraint l'officier de paix de tirer deux balles, l'une de sommation et l'autre ayant atteint le suspect à la jambe.
Cette intervention a permis d'éliminer le danger et de saisir l'arme blanche utilisée dans cette agression, tandis que le prévenu a été placé sous surveillance médicale à l'hôpital, où il a été transféré pour recevoir les soins nécessaires avant de le soumettre à une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent, conclut le communiqué.

Formation

Un atelier de formation pratique sur la confiscation du singe magot a été organisé récemment à Ifrane, dans le cadre des actions de lutte contre le commerce illégal de cette espèce. Initié par le Haut-commissariat des eaux et forêts et la lutte contre la désertification (HCEFLCD) et le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW), cet atelier a été destiné aux unités de surveillance et de contrôle de la faune sauvage relevant du Haut-commissariat, du Jardin zoologique national de Rabat, ainsi que d’autres agents participant aux opérations de saisie et de sauvetage du singe magot.
L'objectif principal était de renforcer les capacités des participants, en vue d’acquérir des connaissances et des compétences nécessaires pour une gestion des singes magots et améliorer la prise en charge des singes vivants saisis dans le cadre de la lutte contre le commerce illégal.
La formation s’inscrivait également dans le cadre de la mise œuvre de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES), entrée en vigueur au Maroc depuis 1976.
Lors de cet atelier, les participants ont été formés sur les meilleures pratiques à suivre pour minimiser les risques pouvant survenir lors de la manipulation des macaques confisqués du commerce illégal, ainsi que sur les manières d’évaluer le comportement de l’animal et d’initier les techniques de manipulation et de capture appropriées.
En outre, ils ont été informés des lois nationales et internationales concernant la détention ou la commercialisation des macaques.

Samedi 6 Juillet 2019

Lu 447 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com