Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Disparition d'une mineure

Les recherches et investigations menées par la brigade nationale de la police judiciaire au sujet d'un avis de disparition d'une mineure à Casablanca dans des circonstances douteuses, ont révélé qu'il s'agit d'un détournement de mineur et non d'une affaire d'enlèvement, de séquestration et de demande de rançon.
Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que les services de la préfecture de police de Casablanca ont reçu, samedi, un avis concernant une disparition suspecte d'une mineure de 12 ans, dont la famille privilégiait la piste d'enlèvement après avoir reçu des SMS exigeant une rançon, ce qui a nécessité l'ouverture d'une enquête judiciaire par la brigade nationale de la police judiciaire sous la supervision du parquet compétent.
L'enquête menée auprès de la mineure, qui avait rejoint le domicile familial un jour après sa supposée disparition, a montré qu'elle a volontairement quitté chez-elle en compagnie de l'une de ses amies ayant l'âge de la majorité pénale, pour aller séjourner chez elle à Settat, et que c'est elle qui a envoyé les SMS prétendant l'enlèvement, selon la même source.

Levée de fonds

L’Association "Hand in Hand" des étudiants de l’Université Al Akhawayn (AUI) à Ifrane a organisé, en fin de semaine, son événement annuel de levée de fonds "Fun Run"? destiné notamment à promouvoir la scolarisation de la petite fille dans le monde rural. Cette édition, qui a connu la participation de plusieurs centaines de personnes, a été marquée par l’organisation de plusieurs activités dont une kermesse, un marathon et une soirée artistique.
L'Association «Hand in Hand», créée en 1996, a pour principales missions d’encourager la scolarisation de la petite fille dans le monde rural et de contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations démunies d'Ifrane et de sa région, à travers des actions à portée sociale.
L'Association a contribué, à travers ses actions, à l'approvisionnement des écoles en eau et électricité, l'équipement de bibliothèques et à l’acquisition de bus de transport scolaire pour lutter contre l'abandon scolaire des enfants du monde rural.  Outre des campagnes de sensibilisation auprès des parents pour l'encouragement de la scolarisation des petites filles en milieu rural, l’association organise des caravanes médicales et distribue du bois de chauffage et des vêtements au profit de la population rurale pour faire face au froid.

Mercredi 17 Avril 2019

Lu 351 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com