Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Art culinaire

L'art culinaire marocain riche de ses différentes saveurs a brillé de mille feux,samedi à Riyad, à l'occasion de la célébration de la Journée internationale de la Francophonie.
Lors d'une cérémonie baptisée "Art culinaire", organisée à l'ambassade du Liban à Riyad, en présence de plusieurs chefs de missions diplomatiques de pays francophones en Arabie Saoudite dont l'ambassadeur du Maroc à Riyad, Mustapha Mansouri, le stand marocain mis en place à l'occasion a présenté des mets raffinés et diversifiés illustrant l'art de vivre et l'hospitalité marocaine.
Le stand a exposé aussi des produits de l'artisanat marocain pour refléter le patrimoine culturel du Royaume et le savoir-faire de l'artisan marocain.
L'assistance s'est dite émerveillée par la beauté et l'harmonie des couleurs et les formes de caftans marocains, ainsi que par l'authenticité de l'art culinaire marocain qui a su préserver ses spécificités, en tant que l'une des meilleures gastronomies au monde.
Outre l'ambassade du Maroc, cette festivité a été rehaussée par la participation des ambassades de France, Liban, Belgique, Suisse, Cameroun, Côte d'Ivoire, Djibouti, Egypte, Madagascar, Niger et Tunisie.

Arrestation

La Brigade nationale de la police judiciaire a arrêté, jeudi en coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, cinq étrangers portant des passeports israéliens, pour leur implication présumée dans l'obtention de pièces d’identité et de passeports marocains par falsification.
Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), l’arrestation des cinq mis en cause intervient dans le cadre de la poursuite des recherches et investigations menées sous la supervision du parquet compétent au sujet du réseau criminel mené par un Marocain de confession juive et qui a été démantelé au début de ce mois de mars après avoir été suspecté d’implication dans la falsification de pièces d’identité marocaines au profit de citoyens juifs d’origine non marocaine.
Les opérations de pointage ont révélé que deux individus parmi les cinq arrêtés font objet de notices rouges de l’Interpol pour leur arrestation et leur extradition au niveau international, indique le communiqué, précisant que l’un d’eux est suspecté d’implication dans des homicides volontaires dans le cadre de réseaux internationaux de crime organisé alors que le deuxième est lié au réseau de trafic international de drogue.
Les perquisitions aux domiciles loués par les mis en cause se sont soldées par la saisie d'importantes sommes d’argent en devises nationale et étrangères, d’une quantité de haschich, de pièces d’identité marocaines obtenues par falsification, outre des téléphones portables et des appareils informatiques.
Les prévenus ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision parquet compétent, afin d’élucider les tenants et les aboutissants de cette affaire, a conclu la DGSN.

Lundi 25 Mars 2019

Lu 497 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com