Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Enquête 

Le service préfectoral de la police judiciaire de Settat a ouvert, vendredi soir, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent au sujet d’une femme soupçonnée de violence et de maltraitance à l’égard d’un mineur de 6 ans.
Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), un représentant d’une association de défense des droits des enfants et de moralisation de la vie publique avait informé la permanence de police de Settat sur une femme soupçonnée d'avoir violenté et porté atteinte de manière délibérée à un mineur qu’elle prend en charge.
La police s'était rendue immédiatement au domicile de la femme afin d’effectuer les constatations et les investigations requises, indique le communiqué. Les services de sûreté ont observé des traces de cicatrices et de bleus sur le corps de l’enfant qui a des liens familiaux avec la mise en cause, a précisé la DGSN.
Une expertise médicale est en cours pour vérifier la violence qu’il a subie, en attendant de déférer la suspecte devant le parquet général compétent dès la fin de l’enquête judiciaire, a conclu la même source. 

Arrestation 

La brigade de la police judiciaire à la ville de Dakhla a arrêté, vendredi soir, deux individus aux antécédents judiciaires, dont l'un âgé de 17 ans, soupçonnés de liens avec un réseau criminel actif dans les vols qualifiés des habitations, a indiqué samedi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Selon les premiers éléments de l'enquête, les deux mis en cause sont soupçonnés de cambriolages d'habitations qui se sont soldés par le vol de sommes d'argent et de téléphones portables, a précisé la DGSN dans un communiqué, ajoutant que les fouilles ont permis la saisie d'une partie du butin.
Le mis en cause adulte a été placé en garde à vue, alors que le mineur a été placé sous contrôle judiciaire, dans le cadre de l'enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent, d'après la même source.

Libé
Lundi 25 Février 2019

Lu 820 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif