Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Colloque

"Système d'éducation et de formation, de la planification à l'application: questions de formation et de recherche dans les Facultés de médecine et de pharmacie" est le thème d'un colloque international qui sera organisée mercredi à Rabat.
Cette rencontre, organisée par l'Observatoire national de l'éducation et de la formation (ONEF), réunira des professionnels marocains et étrangers.
Lors de cette conférence, les participants débattront de plusieurs thématiques, notamment "La recherche en santé pilier du modèle de développement", "Les contraintes de la recherche scientifique à la Faculté de médecine au Maroc" et "Le diplôme national des spécialités: formation de qualité et égalité des chances", indique un communiqué des organisateurs.
Au menu figurent également des exposés sur "La formation médicale continue post-universitaire: un garant de la qualité des soins", "La formation et la recherche en médecine: place de l'intelligence artificielle" et "Quel modèle pour une recherche en neuroscience", entre autres.

Arrestations

Le service préfectoral de la police judiciaire de Fès, en coordination avec celui de Tanger, a procédé dimanche, sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à l'arrestation de trois personnes, dont une fille, présumées impliquées dans une affaire d'homicide volontaire, avec enlèvement, séquestration et demande de rançon.
Les mis en cause ont été arrêtés à Ksar Sghir sur la base d'une enquête menée à la suite d'une plainte pour enlèvement, déposée samedi par la famille de la victime auprès des services de la Gendarmerie Royale à Oulad Tayeb près de Fès, avant la découverte dans un appartement à la même ville du corps de la victime étranglée avec une ceinture en cuir, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Selon les premiers éléments de l'enquête, cette affaire serait liée à un règlement de comptes entre des membres de réseaux de trafic de drogue (cocaïne), précise la même source.
Les prévenus, dont l'un a des antécédents judiciaires, ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, en vue de l'identification de toutes les personnes impliquées dans cette affaire.

Mercredi 20 Février 2019

Lu 559 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif