Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Grande marche des opérés à cœur ouvert

Le samedi 23 février à 10h30, sera organisée une grande marche des anciens opérés à cœur ouvert au cours des 4 derniers mois.
L’initiative de cette action est venue à la demande des patients, initialement motivés à récupérer le plus rapidement possible une autonomie après une intervention à cœur ouvert.
Aussi nous insistons sur le fait que la réussite de l’intégration d’une vie normale dépend à plus de 80% de la reprise précoce d’une activité physique sportive régulière d’une heure et plus par jour le plus tôt possible.
Par cette marche, nous voulons lancer un message fort aux anciens opérés et aux nouveaux pour montrer à quel point la vie doit être reprise le plus normalement et le plus précocement possible après ce type d’intervention.
Ils doivent réaliser rapidement que leur état est meilleur qu’avant l’intervention et  après la guérison physique, il est important que l’opéré soit également convaincu de la guérison.
Appuyé par de nombreuses études, le sport par une rééducation précoce à la marche, est un merveilleux cadeau offert aux patients, souvent encore très inquiets quant à leurs capacités.
Cette marche sera encadrée par des professionnels de la santé: des infirmières, des médecins et des kinésithérapeutes dans une ambiance joviale pour montrer combien la vie doit être encore plus belle après ce type d’intervention.

Trafic de drogue

La Brigade de recherche et d'intervention relevant de la préfecture de police de Laâyoune a procédé, dimanche soir, en coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à l'arrestation de deux personnes présumées impliquées dans une affaire de possession et de trafic de drogue et de psychotropes.
Les mis en cause, aux multiples antécédents judiciaires, font l'objet de mandats d'arrêt nationaux émis à leur encontre dans des affaires de trafic de drogue, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que les prévenus ont été interpellés en flagrant délit à bord d'un véhicule tout terrain, en possession de 27 kg de chira, 3.000 comprimés psychotropes (dont 2.400 de type rivotril et 600 d'ecstasy), 11 colis de kif en tige, d'armes blanches, d'une bombe lacrymogène et d'une somme d'argent.
Les deux personnes ont été placées en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, en vue de l'identification d'autres complices présumés dans ces actes criminels.

Mardi 19 Février 2019

Lu 571 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com