Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Arrestation

Le service préfectoral de la police judiciaire de Fès a arrêté, mardi, un ressortissant subsaharien, âgé de 21 ans, soupçonné de vol par effraction dans une agence bancaire.
Les services de la préfecture de police de Fès avaient fait, dimanche soir, le constat du vol par effraction ayant ciblé l'agence bancaire, notamment du matériel informatique et des documents bancaires, précise la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, indiquant que les enquêtes et investigations sur le terrain, appuyées par les expertises techniques, ont permis l'arrestation, mardi, du mis en cause principal.
La perquisition menée par les services de police dans la maison que loue le prévenu a permis la saisie d'un lot de  documents volés, relève la même source, ajoutant que le matériel informatique a été saisi chez un autre individu soupçonné de dissimuler le butin provenant de cet acte criminel.
Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête menée par le parquet compétent pour tirer au clair cette affaire, conclut la DGSN.

Sacs en
plastique


La commission provinciale mixte de contrôle a procédé, mardi, au démantèlement d’un atelier clandestin de fabrication de sacs en plastique interdits, à Had Soualem, province de Berrechid, et ce en application de la loi interdisant la fabrication, l’importation, l’exportation, la commercialisation et l’utilisation des sacs en plastique, indique le ministère de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Economie numérique.
Cette opération a permis la saisie de près de 8,6 tonnes de sacs plastiques finis interdits d'usage (soit 1,7 million de sacs), de 8,48 tonnes de matières premières, de 500 kg de déchets de produits plastiques récupérés, ainsi que des machines et outils utilisés dans la fabrication des sacs (5 extrudeuses et 14 soudeuses), précise le ministère dans un communiqué. Les autorités ont procédé à la fermeture de l’atelier et à l’envoi des produits et machines saisis au dépôt municipal, ajoute la même source, notant qu'une enquête judiciaire a été ouverte à cet effet.

 

Jeudi 27 Décembre 2018

Lu 282 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com