Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Sensibilisation aux cancers de l’enfant

Le Centre hospitalier universitaire (CHU) Mohammed VI de Marrakech et l’Association Bien-être et santé dudit CHU organisent, dimanche prochain, la 2ème édition de la course à pied sur la route sous le thème "Tous pour la lutte contre les cancers de l’enfant".
Organisé sous l’égide du ministère de la Santé, cet événement sportif à vocation humanitaire et sociale, a pour objectif de sensibiliser le grand public à l’importance de la détection précoce des cancers de l’enfant, indique un communiqué du CHU Mohammed VI de Marrakech. Cette course vise aussi à motiver le personnel du secteur de la santé à participer activement à tous les événements sportifs et à mettre en valeur le rôle important et vital que joue le sport dans le développement sain de l’individu.
Plus de 500 coureurs du CHU et de plusieurs clubs sportifs, participeront à cet événement, fait savoir la même source, relevant que la course se déroulera sur un parcours de 7 km. Le départ de cet événement sportif sera lancé à 10h30 du matin à l'intersection de l’Avenue Mohammed VI et l’Avenue Al-Mahdi Ben Barka (Bab Aghli).
Le revenu de cette course sera versé dans le compte d’une association qui prend en charge et soutient les enfants atteints du cancer.

Intelligence
artificielle


La Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) et l'Université Cadi Ayyad à Marrakech (UCA) ont procédé, récemment, à l’extension de leur convention de partenariat scientifique portant notamment sur le compactage à sec en vue de soutenir d’autres domaines de recherche innovants en relation avec le développement durable et l’intelligence artificielle.
L'économie de l'eau par compactage à sec des sols dans leur état naturel lors de la construction des remblais des routes et des autoroutes est l'axe de recherche principal de la convention initiale, rappelle un communiqué de l’UCA. Une thèse, co-encadrée par le partenaire industriel a été soutenue le 8 décembre dernier, constituant ainsi l’aboutissement d’une première étape de collaboration fructueuse, relève la même source, ajoutant que les réflexions vont continuer à être développées sur ce sujet fort intéressant dans la convention signée.
Et de poursuivre que les autres axes de recherche qui seront développés mutuellement par les partenaires portent sur la mobilité durable, l’érosion et la stabilité des talus, l’aménagement du territoire et les impacts environnementaux, la qualité des sols et des matériaux de construction des ouvrages d’art, les énergies renouvelables et l’intelligence artificielle.

Mardi 18 Décembre 2018

Lu 310 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.