Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Caravane 
médicale


Une caravane médicale a été organisée samedi dans la localité montagneuse Moudj, située à quelques encablures de Béni Mellal, à l'initiative notamment des Associations Aïn Asserdoun pour le développement et l'environnement et Amarg pour le patrimoine amazigh. 
Cette caravane organisée en partenariat avec la délégation provinciale de Béni Mellal, vise à apporter soins et réconfort aux populations rurales, surtout dans les zones montagneuses ne bénéficiant pas de prestations de santé de proximité. 
Lors de cette caravane, plus de 500 personnes ont bénéficié de consultations et soins nécessaires ainsi qu'une sensibilisation de prévention, prodigués par sept médecins et six infirmiers, dans différentes spécialités, notamment en dermatologie, gastro-entérologie, pédiatrie et gynécologie. A cela s'ajoute, la distribution d'aides alimentaires, des habits d'hiver, des couvertures, au profit de 70 personnes.
Dans une déclaration à la MAP, le président de l'Association Solidarité socio-médicale sans frontières, Ahmed Adioui, a mis en avant la contribution de cette caravane médicale dans la prise en charge des populations enclavées et précarisées, en leur apportant toute l'aide nécessaire, surtout en cette période hivernale.  Et d'assurer que les interventions médicales, soins et aides apportent un peu de confort et de réconfort aux habitants enclavés face aux rigueurs de l'hiver.

Arrestation

Les éléments de la brigade touristique relevant de la préfecture de police de Fès ont arrêté, samedi après-midi, un individu âgé de 34 ans, aux antécédents judiciaires, pour son implication présumée dans une affaire de coups et blessures à l'arme blanche, et pour avoir menacé la vie des éléments de police.
Les éléments de la brigade touristique étaient intervenus pour appréhender le suspect dans la médina, sur la base d'un avis de recherche émis à son encontre pour coups et blessures volontaires à l'arme blanche, a précisé la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, notant que le mis en cause a opposé une résistance farouche et tenté de mettre la vie des éléments de police en danger à l'aide d'une grande machette, ce qui a contraint un officier de police de brandir son arme de service sans en faire usage, permettant ainsi de neutraliser le danger et d'arrêter le suspect.
Le prévenu a été placé en garde à vue sur fond de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer tous les actes criminels qui lui sont attribués, a conclu la source.


 

Lundi 17 Décembre 2018

Lu 346 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com