Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Trafic
de drogue


Une quantité de 1kg de cocaïne a été extraite des intestins d'une ressortissante brésilienne, a-t-on appris mardi auprès de la préfecture de police de Casablanca.
Les éléments de la sûreté opérant à l'aéroport Mohammed V de Casablanca avaient arrêté, le 02 décembre, la Brésilienne de 27 ans arrivée à bord d'un vol en provenance de Sao Paolo et ce, pour soupçon de trafic de cocaïne dans ses intestins, ce qui a nécessité son placement sous surveillance médicale au Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Rochd de Casablanca, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.
Après avoir vidé les capsules de cocaïne, la suspecte, dont l'état de santé s'est stabilisé, a été placée en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, selon la même source.
Cette affaire s'inscrit dans le cadre des efforts intensifs déployés par les services de la DGSN pour la lutte contre le trafic de drogues et de psychotropes à l'échelle internationale, conclut le communiqué.

Arrestation

La brigade de la police judiciaire du district d'Al Fida Mers Sultan à Casablanca a arrêté mardi un individu qui fait l'objet d'un avis de recherche au niveau national pour trafic de drogue, en possession de 8.800 comprimés psychotropes et de 1kg de chira.
Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué que le mis en cause, aux multiples antécédents judiciaires, a été arrêté dans la région de Sidi Rahhal en possession d'une quantité de comprimés psychotropes.
Les perquisitions effectuées dans un domicile exploité par le suspect dans la même région ont été soldées par la saisie d'autres substances et comprimés destinés à la commercialisation, a précisé la DGSN.
Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, alors que les recherches et investigations se poursuivent pour arrêter d'éventuels complices impliqués dans ces activités criminelles, selon le communiqué.

Jeudi 6 Décembre 2018

Lu 118 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés