Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Arrestation

Le service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech a réussi, le week-end dernier, à démanteler une bande criminelle spécialisée dans le trafic de drogue dure.
Selon une source sécuritaire, cette opération intervient suite à l’interpellation d’un membre de ce réseau faisant l’objet d’un avis de recherche au niveau national pour trafic de drogue, en possession de 9 rouleaux de cocaïne, et qui était accompagné d’une femme.
L’enquête approfondie a également permis d’arrêter, à Abwab Guéliz, le fournisseur principal, faisant lui aussi l’objet d’un avis de recherche au niveau national pour le même crime, ajoute la même source.
L’enquête menée sous la supervision du parquet général compétent s'est soldée par l'interpellation d'un quatrième membre du réseau, faisant lui aussi l’objet d’un avis de recherche pour trafic de drogue dure et psychotropes "ecstasy".
Les mis en cause ont été placés en garde à vue avant d’être déférés devant la justice pour trafic de drogue dure et relation extraconjugale, alors que l’enquête se poursuit pour arrêter d’éventuelles complices.

Formation
continue


Le coup d’envoi a été donné, lundi à Dakhla, au programme de formation continue au profit des artisans de la région de Dakhla-Oued Eddahab.
Cette initiative, dont le lancement officiel a été effectué par le wali de la région, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, accompagné des élus et responsables locaux, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du contrat-programme de développement intégré de Dakhla-Oued Eddahab, notamment l’axe relatif à l’artisanat et à l’économie sociale.
Dans une déclaration à la MAP, le directeur régional de l’artisanat, Mohamed Salem Boudija, a relevé que ce programme cible 500 artisans répartis entre divers secteurs, dont la couture traditionnelle, la bijouterie, la fabrication du cuir et la menuiserie.
Pour assurer des sessions de formation de qualité au profit des bénéficiaires, le programme a été initié en partenariat avec l’Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG) de Dakhla et l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), a indiqué M. Boudija.
Il a rappelé la convention de partenariat signée récemment entre le Conseil régional et l’ENCG, qui s’étale sur quatre ans (2018-2021) pour un montant global de 1,36 million de dirhams.

 

Mercredi 5 Décembre 2018

Lu 108 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés