Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Hausse des arrivées touristiques 
à Agadir à fin octobre


Les établissements touristiques classés à Agadir ont accueilli 962.014 touristes à fin octobre 2018, en hausse de 14,31 % par rapport à la même période une année auparavant qui a vu le nombre atteindre 841.583. Les nationaux arrivent en tête de la clientèle avec 334.234 contre 316.363 durant les dix premiers mois de 2017, en progression de 5,65 %, selon le Conseil régional du tourisme d'Agadir Souss-Massa. Les touristes français sont en deuxième position avec 152.861 arrivées contre 122.618, marquant une hausse de 24,66 %, relève la même source, ajoutant que les touristes allemands arrivent en 3ème position avec 108.817 arrivées contre 103.975 arrivées, en progression de 4,66 %. 
Les Britanniques suivent dans le classement avec 86.545 arrivées contre 73.049 durant les dix premiers mois de 2017, fait ressortir l'analyse du CRT Souss-Massa. 
En termes de classement par unité d’hébergement touristique, les hôtels 4 étoiles viennent en première position avec 214.208 clients, suivis des clubs touristiques avec 195.792 touristes, et des hôtels 5 étoiles avec 169. 370 arrivées.

Salafin affiche une baisse de son résultat net 

Le résultat net de Salafin, filiale de BMCE Bank of Africa, s'est établi à 68,6 millions de dirhams (MDH) au premier semestre 2018, en recul de 3,5% par rapport à la même période un an auparavant.
La rentabilité financière des fonds propres est, quant à elle, maintenue avec un niveau de rentabilité des capitaux propres (ROE) à 23,9%, a fait savoir Salafin dans un communiqué sur ses résultats semestriels, publié sur le site de la Bourse de Casablanca.
S’agissant des encours moyens de crédit au 30 juin 2018, ils ont atteint plus de 2,5 milliards de dirhams (MMDH), affichant une hausse de 3,9% par rapport à la même période de l’exercice précédent.
Ces encours ont été tirés par la croissance des encours moyens des opérations de crédit (+2,7%) et la nette progression de 5,8% des opérations de location avec option d’Achat (LOA), a indiqué la même source.
Les résultats semestriels de Salafin font aussi ressortir une amélioration du produit net bancaire du 1er semestre 2018 de 1,3% à 187,7 MDH, ainsi qu’une croissance de la marge d’intérêt sur opérations de crédit et du résultat des opérations de LOA de 2,3% à 117,6 MDH, sous l’effet de la baisse (-11,2%) de la charge de financement à 24,2 MDH. 
Concernant les charges générales d’exploitation au 30 juin 2018, elles présentent un solde de 53 MDH, en hausse de 5,9% par rapport à la même période de l’exercice précédent, compte tenu des projets structurants (Digital, Re-Branding, IT) lancés fin 2017. 
Le coefficient d’exploitation affiche un ratio stable à 28,4%, l’un des plus bas du secteur.
 

Libé
Lundi 3 Décembre 2018

Lu 194 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.