Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers


Mercredi 7 Novembre 2018

Divers
Effondrement

Deux maisons menaçant ruine, dont l'une n'était pas occupée, se sont effondrées mardi matin à Derb Lamaâizi, rue Tazarine à Casablanca, apprend-on auprès des autorités locales de la préfecture d'arrondissements de Casablanca-Anfa.
Une femme a été blessée et deux autres sont portées disparues à la suite de cet effondrement, ajoute la même source, précisant que la femme blessée a été transférée à l'hôpital Moulay Youssef pour recevoir les soins nécessaires.
Les éléments de la Protection civile, les autorités locales et les services de sécurité, qui se sont rendus immédiatement sur le lieu de l'effondrement, poursuivent les recherches pour retrouver les personnes portées disparues.

Centre de tri des déchets

Un centre de tri et de valorisation des déchets semi-automatique, dernière génération, a été inauguré lundi dans la commune Aïn Baïda, près de Fès. Ce centre, de nature à répondre aux attentes du Programme nationale des déchets ménagers par le développement de la filière de tri, recyclage et de valorisation énergétique, est considéré comme ‘’le plus grand centre de tri et de valorisation des déchets semi-automatique au Maroc et en Afrique’’.
Réalisé pour un investissement total de 54 millions de dirhams, grâce à un partenariat entre le Groupe Ozone Environnement & Services, la commune de Fès et la Banque marocaine du commerce extérieur, le centre de tri s'étale sur une superficie de 6 ha, avec une capacité de 300 tonnes, extensible à 500 tonnes de déchets/jour, et un taux de valorisation estimé à 28,2%.
‘’Cette unité, qui travaille selon un procédé semi-automatique basé sur une technologie allemande, réalise un tri mécanique des déchets collectés puis procède à un affinage manuel par des trieurs, formés à cette fin’’, a indiqué le président directeur général du Groupe Ozone Environnement & Services, Aziz El Badraoui.
Ces trieurs ont été recrutés parmi les chiffonniers de la ville de Fès avant d'être formés aux nouvelles techniques de tri, a souligné M. El Badraoui, ajoutant que le projet a permis la création de 50 emplois directs et 200 indirects avec ‘’des conditions respectant la santé et la sécurité au travail’’.


Lu 597 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020










Flux RSS