Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Don de Sang

Collecter 1.500 poches de sang afin d’augmenter les stocks en produits sanguins, tel est l’objectif premier d’une caravane de don du sang qui sillonne actuellement les différentes villes de la région de l’Oriental.
Cette caravane qui est à sa troisième édition, est organisée jusqu’au 7 octobre prochain par la coordination des associations de donneurs de sang dans la région de l'Oriental "La vie".
’’Nous tablons sur la collecte de 1.500 poches de sang lors de cette édition initiée en collaboration avec le Centre régional de transfusion sanguine (CRTS) à Oujda, a déclaré à la MAP la directrice de ce Centre, Mme Zina Sidki.
L’objectif est de pallier le besoin en sang de façon permanente, et plus particulièrement en cette période critique des vacances marquée par une baisse du nombre de donneurs contre une demande de plus en plus accrue des hôpitaux et des établissements sanitaires pour répondre aux besoins des malades.
Déplorant dans ce sens qu’une baisse sensible a été enregistrée au niveau du CRTS en termes de stocks en produits sanguins durant la première semaine de ce mois d’août, elle a souligné que cette caravane constitue aussi une opportunité pour promouvoir la culture du sang dans la région, renforcer le stock et encourager les gens à donner régulièrement leur sang, même en période de vacances.
Cette caravane, lancée le 21 juillet dernier, a déjà sillonné les villes de Taourirt et El Aîoun Sidi Mellouk où un total de 187 poches de sang ont été collectées, s’est réjouie Mme Sidki, précisant que la ville d’Oujda est la troisième étape (15-16 août courant) de cette opération avant de mettre le cap sur les autres villes de la région (Berkane, Nador, Bouarfa ...).
Et de poursuivre que la première journée de cette caravane à Oujda a connu une forte participation de citoyens qui ont fait preuve d’altruisme et de solidarité, relevant dans ce sillage que le don du sang est un acte humain auquel tout un chacun doit adhérer pour sauver des vies.
Rappelant que les dons du sang doivent être réguliers et constants car la durée de vie des produits sanguins est courte, elle a noté que la culture de don du sang ne cesse de se développer, y compris parmi les jeunes, au niveau de la région de l’Oriental qui compte plusieurs associations de donneurs de sang.
Elle a fait observer toutefois que le Centre régional de transfusion sanguine en particulier, et la région en général font face à une pénurie au niveau des ressources humaines qualifiées pour accompagner cet élan de solidarité.

Vendredi 17 Août 2018

Lu 302 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés