Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Accidents
Un total de vingt-cinq personnes ont été tuées et 2.003 autres blessées, dont 12 grièvement, dans 1.440 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain durant la semaine allant du 6 au 12 août 2018, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Ces accidents sont dus principalement au défaut de maîtrise des véhicules, au non-respect de la priorité, à l'excès de vitesse, à l'inadvertance des piétons et des conducteurs, au non-respect des feux de signalisation et du stop, à la circulation sur la voie de gauche et en sens interdit, à la conduite en état d'ivresse, au changement de direction non-autorisé et au dépassement défectueux, a précisé la DGSN dans un communiqué.
Concernant le contrôle et la répression des infractions, les services de sûreté ont dressé 33.516 contraventions et rédigé 9.210 procès-verbaux qui ont été soumis au parquet compétent, alors que 24.306 amendes transactionnelles ont été acquittées.
Par ailleurs, la DGSN a fait savoir que les sommes perçues ont atteint 5.609.425 dirhams, faisant état de la mise en fourrière municipale de 4.561 véhicules, de la saisie de 4.547 documents et du retrait de la circulation de 102 véhicules.

El Jadida
Le service provincial de la police judiciaire d'El Jadida, a ouvert, lundi, une enquête judiciaire, sous la supervision du parquet compétent, à l'encontre d'un individu (27 ans) pour son implication présumée dans une affaire de diffusion, de mauvais foi, d'informations fallacieuses et d'allégations mensongères. Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique qu'un individu protestait, dans une séquence vidéo publiée dimanche soir, contre l'absence de fonctionnaires dans un des arrondissements de police d'El Jadida, alors qu’il voulait porter plainte suite à une agression dont il a fait l'objet.
Cet individu a également avancé que les fonctionnaires de police relevant du même arrondissement étaient déployés dans l'un des Moussems locaux, poursuit la même source, assurant que ces données ont été immédiatement démenties par la DGSN qui a, par la même occasion, ouvert une enquête judiciaire pour déterminer les tenants et aboutissants de cet enregistrement.
Au même moment où le prévenu enregistrait la séquence vidéo en dehors de l'arrondissement, des éléments de la sécurité de l'arrondissement de police effectuaient les investigations sur le terrain et les procédures judiciaires sur une plainte déposée par la famille du mis en cause pour mauvais voisinage et violence, ajoute la DGSN.
Les enquêtes menées à ce sujet ont fait état d'informations fallacieuses avancées par l'individu, notamment la présence de tous les fonctionnaires de police dans un Moussem local, précise le communiqué, faisant observer que cette manifestation se tient en dehors de la zone d'intervention des services de police.
A la lumière de ces données, le suspect a été placé en garde à vue sur instruction du parquet général avant d'être déféré devant la justice, conclut la DGSN.

 

Mercredi 15 Août 2018

Lu 322 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés