Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




L’aéroport de Dakhla enregistre une hausse de son trafic aérien en 2019

Le trafic des passagers au niveau de l'aéroport de Dakhla a affiché en 2019 un bond de 26,75% par rapport à l'année précédente, selon des données fournies par l'Office national des aéroports (ONDA).
Le nombre de passagers ayant transité par cet aéroport a atteint 256.975 durant l'année dernière, contre 202.741 voyageurs en 2018, précise l'opérateur aéroportuaire dans un communiqué.
Le nombre de passagers ayant transité par cette plateforme aéroportuaire en décembre dernier a atteint 19.459 contre 18.727 voyageurs durant le même mois une année auparavant, soit une progression de 3,91%, précise l'ONDA.
L'aéroport s’est adjugée 1,03% du volume du trafic enregistré au cours des douze derniers mois et 0,96% en décembre dernier au niveau des différents aéroports du Royaume, se plaçant ainsi à la 9ème place à l’échelle nationale. Le trafic aérien au niveau des aéroports du Maroc a enregistré une hausse de 11,18% en 2019 pour atteindre un record de 25.059.840 passagers, alors que le trafic international a dépassé les 22 millions de passagers avec une augmentation de 9,80%, indique la même source.

Baisse de 18 pbs à 4,91% du taux débiteur
global au quatrième trimestre 2019


Les résultats de l'enquête de Bank Al-Maghrib sur les taux débiteurs relatifs au quatrième trimestre de 2019 indiquent une baisse du taux moyen pondéré global de 18 points de base (pbs) à 4,91%.
Les taux ont ainsi reculé de 8 pbs à 4,70% pour les comptes débiteurs et prêts de trésorerie, de 67 pbs à 4,61% pour les crédits à l'équipement et de 6 pbs à 6,66% pour les crédits à la consommation, précise BAM dans une note sur les résultats de son enquête sur les taux débiteurs du T4-2019.
Les taux ont, en revanche, progressé de 12 pbs à 5,34% pour les concours immobiliers.
Par secteur institutionnel, les taux appliqués aux crédits aux particuliers se sont repliés de 14 pbs à 5,55% et ceux assortissant les concours aux entreprises non financières de 15 pbs à 4,77%.
Pour les entreprises non financières privées en particulier, les taux ont baissé de 12 pbs à 4,86% globalement, de 3 pbs à 4,47% pour les grandes entreprises (GE) et de 19 pbs à 5,68% pour les très petites, petites et moyennes entreprises (TPME).

Lundi 10 Février 2020

Lu 157 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif