Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Le Maroc invité d'honneur de la Foire
internationale de Kaolack au Sénégal


Le Maroc sera l’invité d’honneur de la cinquième édition de la Foire internationale de Kaolack (FIKA) au Sénégal, prévue du 25 janvier au 10 février prochain, a annoncé mercredi le président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de cette ville du centre-ouest du pays, Serigne Mboup.
"Le choix du Maroc, dont la volonté est d’intégrer la Communauté économique de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), est dans la logique du thème de cette année : Le marché communautaire de la CEDEAO, enjeux et perspectives", a expliqué M. Mboup, cité par l’agence de presse sénégalaise APS.
Le responsable sénégalais a fait savoir, à cette occasion, que la Guinée a été désignée marraine de cette édition, un choix qui s’explique, selon lui, par "la volonté d’encourager une meilleure communication entre les pays membres de la CEDEAO, à travers un meilleur aménagement logistique et un meilleur système de transport".
Il a fait savoir par ailleurs que plus de 30 pays seront représentés à l’édition 2020 de la FIKA.
Selon la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Kaolack, 700 exposants et quelque 300.000 visiteurs sont attendus à la FIKA.

Le HCP et l'ISTAT signent un mémorandum d'entente

Le Haut-commissariat au plan (HCP) et l'Institut italien des statistiques (ISTAT) ont signé, mercredi à Rabat, un mémorandum d'entente dans l'objectif de consolider davantage les échanges statistiques entre les deux institutions.
L'accord, paraphé par le Haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami, et le président de l’ISTAT, Gian Carlo Blangiardo, vise à raffermir la coopération bilatérale dans le domaine des statistiques.
Ce mémorandum d’entente est de nature à formaliser la coopération entre les deux parties pour leur permettre de poursuivre et de développer des projets communs, a indiqué M. Blangiardo, dans une déclaration à la MAP, notant que cette convention a également pour objectif d’élargir les perspectives de coopération dans plusieurs domaines.
"Nous avons discuté à cette occasion des récents développements et défis que connaissent les deux institutions, particulièrement dans des contextes marqués par un besoin accru de demande d’informations statistiques régulières et de qualité", a-t-il ajouté.
Pour sa part, M. Lahlimi Alami a affirmé qu’à travers cette convention, le Maroc aspire approfondir les relations avec l’Italie dans différents domaines d’intérêt commun, mettant en avant l’expérience italienne aussi bien sur le plan technique qu’en matière d’organisation du changement par les statisticiens. Le Maroc ambitionne de profiter de l’expérience italienne, a-t-il dit, faisant observer que la convention signée aujourd'hui constitue une opportunité pour le Maroc de s’ouvrir sur la statistique d'un pays méditerranéen, et de mettre en place des programmes qui répondront aux besoins du Royaume dans ce domaine.

Vendredi 10 Janvier 2020

Lu 525 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >