Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




La Cité Mohammed VI Tanger Tech accueillera
les premières entreprises dès fin octobre


La Cité Mohammed VI Tanger Tech est prête et peut accueillir dès fin octobre les premières entreprises souhaitant s'y installer, a annoncé, récemment à Casablanca, Mohammed Agoumi, directeur général délégué, en charge de la coordination à l'international de BMCE Bank of Africa.
"Le site peut accueillir dans un mois maximum les premières entreprises qui souhaitent s'y installer", a affirmé M. Agoumi, lors d'une conférence de presse consacrée à la présentation des résultats du Groupe BMCE Bank of Africa au titre du premier semestre 2019. "Le hors-site est quasiment fini. Le in-site est, sur les 500 premiers hectares, très bien avancé", a-t-il fait savoir, assurant "qu'en tout état de cause, le dispositif est aujourd'hui prêt pour le démarrage".
Auparavant, le président du Groupe BMCE Bank of Africa, Othman Benjelloun, s'est dit fier, dans une allocution, de la contribution du groupe à certains projets emblématiques pour lesquels il mobilise des ressources financières conséquentes dont la Tour Mohammed VI, la plus haute d'Afrique (255 mètres), et la Cité industrielle Mohammed VI Tanger Tech.

Précisions sur le vol AT526 ayant relié
Conakry à Casablanca le 30 septembre


Une personne a été retrouvée morte dans la trappe du train d’atterrissage de l’avion qui effectuait, dans la nuit de dimanche à lundi, le vol entre Conakry (Guinée) et Casablanca.
Visiblement, l'homme d’origine subsaharienne avait accédé à la piste de l’aéroport de Conakry en enfreignant les règles de sécurité en vigueur, avant de se dissimuler dans la trappe du train d’atterrissage de l’avion. Il est décédé dès le décollage de l'avion.
C'est à l'aéroport de Casablanca à l’atterrissage de l’avion, tôt le matin ce lundi 30 septembre, que le corps du défunt a été découvert. Une enquête a été ouverte pour définir les circonstances exactes de ce drame.

Mercredi 2 Octobre 2019

Lu 105 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.