Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Vers un nouveau système de pesage des captures déchargées par les navires RSW

Un nouveau système de pesage est en cours de mise en place pour une meilleure valorisation des captures et une meilleure maîtrise des quantités déchargées par les navires RSW (Refrigerated Sea Water), dans le cadre du plan d'aménagement des petits pélagiques au niveau de l'Atlantique Sud, annonce le ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts.
La réalisation de l'étude de mise en place de ce nouveau système a été confiée à l'Office national des pêches (ONP), indique le ministère dans un communiqué, notant qu'après avoir dressé l'état des lieux du mode actuel de déchargement et effectué un benchmark auprès de certains ports internationaux où des techniques similaires de conservation sont utilisées, l'ONP a pu identifier une nouvelle solution mieux adaptée pour un pesage précis et moderne des captures déchargées par les navires RSW.
Ce système consiste à mettre en place des équipements dotés de mécanismes spécifiques, permettant une meilleure maîtrise des quantités de poisson déchargées ainsi qu'une identification plus précise des espèces ciblées par cette flotte, ajoute-t-on.
Ce projet vient renforcer toutes les mesures prises par le ministère pour améliorer l'axe durabilité de la ressource et contribuer ainsi à une meilleure valorisation des captures, selon la même source.
Les navires RSW opèrent à partir du port de Dakhla et sont équipés d'un système de réfrigération à bord par eau de mer. Ils ciblent principalement les espèces pélagiques telles que la sardine, le maquereau et la sardinelle, rappelle le ministère.

Hausse de l'indice des prix à la consommation à Agadir

L’indice des prix à la consommation a atteint durant le mois d’avril dernier le niveau 118 contre 117,1% le mois précédent, enregistrant ainsi une hausse de 0,8%.
Selon des données de la Direction régionale du Haut-commissariat au plan à Agadir, cette variation est principalement le résultat de la hausse de 1,8% de l’indice des produits alimentaires et boissons non-alcoolisées et de 1% de l’indice du transport.
Les hausses des produits alimentaires observées entre mars et avril 2019 concernent principalement les légumes avec 6,7%, la viande (3,3%), les fruits (2,4%), les poissons et fruits de mer (0,5%), précise la même source.
Pour ce qui est des produits non alimentaires, la variation a concerné principalement la hausse des prix des carburants avec 3,9%.
S’agissant des variations interannuelles, l’indice moyen des quatre premiers mois de l’année 2019 a régressé de 0,3% en comparaison avec la même période une année auparavant.
L’indice des prix à la consommation du mois d’avril dernier a connu aussi une baisse de 0,3% par rapport au même mois de 2018.

Vendredi 31 Mai 2019

Lu 324 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com