Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deuxième étape du Tour du Maroc : Le maillot jaune pour Adrian Honkisz




Deuxième étape du Tour du Maroc  : Le maillot jaune pour Adrian Honkisz
Adil Jelloul
termine troisième.

Le Polonais Adrian Honkisz s'est emparé du maillot jaune de leader au terme de la deuxième étape du Tour cycliste du Maroc, disputée samedi entre Safi et Essaouira (134 km), alors que le Marocain Adil Jelloul a terminé troisième, s'offrant une place sur le podium.
Honkisz a parcouru la distance en 3h 28 min 34 sec, à 9 secondes de son compatriote Tomasz Kiendys et à 10 secondes de Jelloul.
Au classement général provisoire, Honkisz devance de neuf secondes Kiendys et de 2 min 30 sec Jelloul. Le maillot à pois rouges du meilleur grimpeur est revenu à l'Espagnol Mario Garcia Sanchez.
Le vainqueur de la première étape, Krzysztof Jezowski a perdu beaucoup de temps à la sortie de Safi, après avoir dû changer une roue, ce qui lui a valu une modeste 53è place au classement de l'étape et le 11è rang au classement général.
Cette étape présentait plus de difficultés par rapport à la précédente, dont un col de quatrième catégorie au 65è km et d'importantes descentes de virage, notamment au km 59, à l'entrée de la localité de Talmest (71è km) et à 3 km de l'arrivée.
Dès la sortie de Safi, trois coureurs ont entrepris une première échappée, à savoir le Marocain Mohammed Said El Ammoury (équipe A) et les Slovaques Jan Sypiky et Pavol Polievka. Mais cette tentative a été mise à échec à la sortie de Sebt Gzoula (26è km).
La deuxième échappée a été menée par six coureurs, dont le Marocain Adil Jelloul et les Polonais Honkisz et Kiendys, à quelques kilomètres de la localité de Talmest (71è km).
Cette tentative était la bonne puisque le peloton de tête n'a cessé de creuser l'écart jusqu'à Essaouira, où Honkisz est entré premier sans encombre, alors que Jelloul a dû batailler dur avec le slovaque Maros Kovac pour la troisième marche du podium.
La cérémonie de remise des prix a été marquée par un hommage rendu à des médias marocains participant à la couverture de cet événement.
Cette étape a été marquée également par la blessure, au terme d'une chute à une vingtaine de kilomètres de Safi, de deux coureurs, à savoir le Marocain Larbi El Amine Arara, de l'équipe Espoir, et le Français Vincent Hurtelle.
Selon les organisateurs, l'état de santé des deux cyclistes n'est pas inquiétant. Ils ont été immédiatement transportés à un hôpital à Safi, avant d'être transférés à Marrakech pour davantage de soins. Ce début de Tour a également connu le retrait du Slovaque Patrik Tybor, blessé à l'épaule droite lors de la première étape.

MAP
Lundi 13 Avril 2009

Lu 234 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés