Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des militaires chiliens déployés à la frontière avec le Pérou et la Bolivie


Libé
Lundi 27 Février 2023

Le Chili va déployer à compter de lundi des militaires pour surveiller les frontières avec le Pérou et la Bolivie afin de réduire l'entrée sur son territoire de migrants par des passages non contrôlés, a annoncé samedi le gouvernement.


La mission des militaires qui doit durer 90 jours, se déroulera dans les régions d'Arica et Parinacota, de Tarapacá et d'Antofagasta, selon un décret gouvernemental.


Les militaires pourront procéder à des contrôles d'identité et appréhender les personnes entrant ou sortant par des passages clandestins de la frontière afin de les remettre ensuite à la police locale.
 Le décret du gouvernement évoque une "arrivée massive de populations par des passages non autorisés". 
Javier García, maire de Colchane, l'un des points frontaliers concernés par le déploiement, a déclaré sur une radio locale qu'environ 400 personnes entraient chaque jour sur le territoire chilien en empruntant des passages non autorisés.


Le Chili enregistre une augmentation d'immigrés en provenance de pays voisins, notamment du Venezuela. 
La ville andine de Colchane, à la frontière avec la Bolivie, est le lieu de passage le plus fréquenté par les étrangers cherchant à entrer au Chili, dont des dizaines ont péri au cours des dernières années.
 Ceux qui ont réussi à atteindre des villes chiliennes vivent dans des tentes ou errent en implorant de l'aide.
 Pour contrôler les flux migratoires et rendre plus difficiles les arrivées clandestines, le Chili avait fait agrandir il y a un an un vaste fossé de 600 mètres près de Colchane.

Des gangs criminels se livrant à la contrebande et au trafic de drogue ont cependant construit des ponts pour le traverser, qui ont aussi été utilisés par des migrants sans papiers, principalement vénézuéliens.




Lu 665 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Avril 2024 - 14:41 Explosions dans le centre de l'Iran

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile







L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          





Flux RSS
p