Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des mesures prises par les autorités saoudiennes pour faciliter le pèlerinage des citoyens marocains


Mourad Tabet
Vendredi 6 Octobre 2023

Des mesures prises par les autorités saoudiennes pour faciliter le pèlerinage des citoyens marocains
Le ministre saoudien du Hajj et de la Omra, Tawfiq Bin Fawzan Al-Rabiah, a annoncé un certain nombre de mesures prises par son pays en vue de faciliter l'accomplissement des rituels du Hajj et de la Omra par les Marocains, et ce lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Taoufiq, organisée mercredi dernier, au siège du ministère à Rabat.

Le ministre a souligné, à l'issue d'entretiens avec Ahmed Taoufiq, que l'Arabie saoudite « accueille à bras ouverts les pèlerins marocains », affirmant que les autorités saoudiennes ont œuvré pour faciliter toutes les démarches afin que les pèlerins marocains puissent accomplir les rituels du Hajj et de la Omra dans de bonnes conditions. 

Il a ajouté que les autorités saoudiennes ont décidé d'étendre la période de la Omra à dix mois au cours de l'année, et d’ouvrir « un centre 'Visa' au Maroc, qui vise à faciliter les procédures de délivrance des visas et à réduire la période d'obtention de ceux-ci à 48 heures ».

Tawfiq Bin Fawzan Al-Rabiah a également annoncé que les détenteurs de visas pour la Omra peuvent désormais «résider et se déplacer entre les villes du Royaume d'Arabie saoudite pour une période allant jusqu'à trois mois au lieu de trente jours», relevant l’augmentation de la capacité des vols via Saudi Arabian Airlines, compagnie aérienne nationale saoudienne, de  30% pendant les périodes de la Omra. «Cela contribuera à permettre l'arrivée d'un plus grand nombre de visiteurs et de pèlerins ».

Le responsable saoudien a, par ailleurs, mis en avant les nouveaux privilèges accordés par Saudi Arabian Airlines aux Marocains qui souhaitent accomplir la Omra. En ce sens, il a expliqué que la compagnie aérienne augmentera progressivement ses vols à «68 vols mensuels et réduira le prix des billets de 10%» et que le poids autorisé des bagages pour chaque pèlerin passera «à 69 kg au lieu de 46 kg, soit une augmentation allant jusqu’à 50 % ».

Le ministre saoudien a également annoncé l'inauguration, jeudi, de l'exposition et de la plateforme « nusuk » dans la ville de Casablanca, pour présenter « les facilitations exceptionnelles et les services innovants destinés aux pèlerins », tout en précisant que la plateforme permettra aux utilisateurs de choisir des services pour «l'hébergement, le transport, les réservations de vols, d'obtenir des informations officielles fiables et des guides complets sur les sites historiques et islamiques ».

Il a en outre ajouté que sa visite au Maroc traduit la profondeur des relations historiques et fraternelles entre le Maroc et l’Arabie Saoudite ainsi que l’étendue de leur coopération continue qui ne cesse de se développer dans les différents domaines, sous l’impulsion des dirigeants des deux pays frères.

Pour sa part,  Ahmed Taoufiq a précisé qu'un accord a été signé avec les responsables saoudiens pour parvenir à un certain nombre de points communs et de procédures devant faciliter le pèlerinage des Marocains dans les années à venir.

Il a fait savoir que les mesures prises par les autorités saoudiennes à l'égard des Marocains tiennent compte « des relations fraternelles entre les deux pays d'une part, et du désir ardent des Marocains d’accomplir le Hajj d'autre part ».
Le ministre des Habous et des Affaires islamiques a assuré  devant le ministre saoudien du Hajj et de la Omra que le quota accordé aux pèlerins marocains reste insuffisant.

 « Le nombre de Marocains aspirant à accomplir le Hajj dépasse 320.000 chaque année et nous ne pouvons pas satisfaire  aux demandes que dans le cadre du quota accordé. Nous savons que cette question est liée aux capacités qui existent au Royaume d’Arabie saoudite et que, de toute façon, les actions ne valent que par leurs intentions », a-t-il mis en exergue.

Il y a lieu de rappeler qu’un accord portant sur les dispositions liées au transport des pèlerins pour le Hajj et la Omra du Maroc vers les Lieux Saints de l’Islam a été signé entre le ministère des Habous et des Affaires islamiques et la Saudi Arabian Airlines.

Paraphé par le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, et le ministre saoudien du Hajj et de la Omra, Tawfiq Bin Fawzan Al-Rabiah, cet accord vise à contribuer à l’amélioration de la qualité des services de transport aérien, tout en garantissant la stabilité des prix et ce, à travers plusieurs initiatives qualitatives au service des pèlerins pour le Hajj et la Omra.

Mourad Tabet

Bourita reçoit le ministre saoudien du Hajj et de la Omra

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a reçu, mercredi à Rabat, le ministre saoudien du Hajj et de la Omra, Tawfiq bin Fawzan Al-Rabiah, qui effectue une visite officielle dans le Royaume.

Lors de cette entrevue, Nasser Bourita a salué les liens solides unissant les deux Royaumes frères et leur volonté commune de les promouvoir et de les hisser à des niveaux supérieurs, conformément aux Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI, et de son frère, le Serviteur des deux Lieux Saints de l'Islam, le Roi Salmane Ibn Abdelaziz Al-Saoud, et de Son Altesse Royale le Prince Mohammed Ben Salmane Ben Abdelaziz Al Saoud, Prince héritier et Président du Conseil des ministres.

Il s'est également félicité du niveau de coopération et de coordination existant entre les autorités compétentes des deux pays frères, notamment en ce qui concerne la simplification des procédures du Hajj et de la Omra pour les citoyens marocains, saluant, à cet égard, l'initiative la "Route de la Mecque" incluant le Maroc depuis l'année dernière, et qui se veut une action lancée par les autorités saoudiennes pour servir les pèlerins, dans le cadre du programme "Saudi Vision 2030".

De son côté, le ministre saoudien s'est félicité des relations de partenariat et de coopération constantes établies avec le Maroc et la volonté commune de les développer et de les renforcer davantage au service des intérêts des deux pays frères.


Lu 620 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p