Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Début des formations à l’Institut des métiers des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique




Le ministre de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saïd Amzazi, a donné, samedi à Tanger, le coup d'envoi de la première rentrée de la formation à l'Institut de formation aux métiers des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique (IFMEREE-Tanger), dont la pose de la première pierre a été effectuée par SM le Roi Mohammed VI, en septembre 2015.
Cet institut délivrera des diplômes de technicien et de technicien spécialisé, avec une formation qualifiante pour l'intégration au profit des entreprises du secteur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique ainsi que des sessions de formation continue et de perfectionnement au profit des salariés des entreprises du secteur.
Il dispose, en plus de salles de cours traditionnelles, de mini-centrales de production de l’énergie dont une station de cellules photovoltaïques qui serviront de salles de cours pratiques à l’air libre, d’un puits canadien, d’une salle de conférence de 242 places et d’un internat de 152 lits.
Dans une déclaration à la MAP, M. Amzazi a indiqué que cet institut, dont les cours débuteront le 1er octobre, assurera des formations pour cette année à environ 144 élèves pour atteindre 400 places la prochaine rentrée, dans trois domaines dont le solaire thermique, le solaire photovoltaïque, le système éolien, la biomasse et l'efficacité énergétique.
L'IFMEREE, qui s’inscrit dans le cadre de l’application de la convention de partenariat signée en 2011 devant SM le Roi, entre l’Etat et les professionnels du secteur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, est équipé d'installations pour assurer une bonne formation aux jeunes, a-t-il fait savoir.
Ainsi, la construction et l’équipement de cet institut ont été financés par l’Agence française de développement (AFD) dans le cadre de la convention de financement et par l’Union européenne à titre de don. L’assistance technique pour le démarrage et la mise en œuvre de la formation au niveau de cet institut a, quant à elle, été prise en charge dans le cadre de l’appui technique mobilisé par la GIZ.
En outre, la gestion de cet institut est assurée par une société de droit privé IFMEREE S.A., dont le capital social est détenu à parts égales par cinq actionnaires, deux fédérations (FIMME et FENELEC) et trois institutions (ONEE, AMEE, MASEN).
Cette visite s’est déroulée en présence du wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, gouverneur de la préfecture de Tanger-Assilah, Mohamed Mhidia, du secrétaire général du secrétariat d’Etat chargé de la formation professionnelle, Arafat Atmoun et d’autres responsables du ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Divers

Arrestation

Les éléments du service provincial de la police judiciaire d'El-Jadida ont procédé, vendredi, à l'arrestation d'un individu pour son implication présumée dans une affaire de vol avec effraction dans deux agences de transfert d'argent.
Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que la police judiciaire d'El-Jadida a fait jeudi la constatation de vol de sommes d'argent à l'intérieur d'une agence de transfert d'argent, avec effraction, ajoutant que les recherches et les investigations ont mené à l'identification du suspect, âgé de 27 ans, et à son interpellation. Les perquisitions menées dans le cadre de cette affaire ont permis la restitution de l'argent volé et la saisie d'outils utilisés dans l'effraction et le vol des agences de transfert d'argent, ainsi que les habits portés par le mis en cause au moment de son acte criminel, selon la même source.
L'enquête a révélé que le prévenu est également impliqué dans une autre opération de vol similaire début septembre en cours, selon le même modus operandi, ajoute-t-on. Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire et tous les actes criminels qui lui sont reprochés, conclut le communiqué.

Habitats 
menaçant ruine


Deux réunions ont été tenues vendredi, au siège de la wilaya de la région de Marrakech-Safi consacrées à l’examen du bilan du programme de "Villes sans bidonville" et "Programme de traitement des habitats menaçant ruine" au niveau de la préfecture de Marrakech.
Présidées par le wali de la région Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, Karim Kassi-Lahlou en présence des représentants des secteurs concernés, ces réunions s’inscrivent dans le cadre de la politique proactive adoptée pour accélérer la cadence de traitement et de réalisation des travaux relatifs à ces deux programmes.
Lors de ces rencontres tenues en présence des représentants des administrations et services concernés, il a été procédé à la présentation de l’état d’avancement de ces deux programmes au niveau de la préfecture de Marrakech et des résultats obtenus au regard des recommandations des précédentes réunions.
Selon un communiqué de la wilaya de la région, ces réunions ont aussi constitué une occasion pour passer en revue les obstacles dont fait face la réalisation de ces programmes et discuter des moyens à même de faire avancer les travaux.
La même source indique que les réunions régulières organisées en présence des représentants des secteurs concernés ont permis d’accélérer la cadence de réalisation des travaux de traitement des habitats menaçant ruine et d’insuffler une nouvelle impulsion au programme "Villes sans bidonville".

Libé
Lundi 30 Septembre 2019

Lu 1246 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com