Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dakhla abrite la 11ème édition du Festival de la mode africaine

Organisé sous le signe de « L’intégration pour le renforcement de la coopération Sud-Sud »




Le Festival international de la mode  en Afrique (FIMA) a choisi le Maroc pour l’organisation de sa 11ème édition que la ville de Dakhla accueillera du 21 au 24 novembre. Organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette édition sera marquée par une exposition de l’art contemporain africain intitulée «Arkane Afrika». Une exposition «inédite» créée par l’Association Arkane pour la promotion de l’art et la sauvegarde du patrimoine à l’initiative de l’artiste plasticien marocain Ouardane, président de cette structure. «Arkane Afrika est une plate-forme artistique ayant pour objectif de réunir des artistes africains du continent et de la diaspora, de créer un dialogue et de favoriser de nouvelles initiatives contemporaines créatives», précise l’association. 
Au-delà de cet événement qui aura lieu dans le paddock du Fima, cette structure qui  milite pour la promotion de l’art et la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel organise tous les ans et tout au long de l’année de nombreuses résidences artistiques multidisciplinaires à travers le Maroc. «Le fruit de ces rencontres entre les artistes confirmés et les jeunes talents émergents sera dévoilé à Arkane Afrika au Fima», confirme-t-on.
A propos du Fima, la même source indique qu’il s’agit d’un projet multidimensionnel où les politiques culturelles feront l’essentiel des sujets traités en marge des défilés de designers de mode africains et des découvertes de talents artistiques. Ce sont, selon les initiateurs, «30.000 visiteurs qui sont attendus à Dakhla pour le Fima qui propose des regards croisés entre les créateurs africains et occidentaux». Pour rappel, cette 1ère édition du Fima au Maroc marquera les 20 ans du festival. Elle est organisée sous le signe de «L’intégration africaine pour le renforcement de la coopération Sud-Sud».
Et ce n’est pas tout. Outre les défilés de mode, le Fima accueillera la première édition du Salon «Haské» dont la vocation est, selon les initiateurs, de mettre en lumière les marques et les futures innovations, d’où son nom Haské signifiant «lumière» en haoussa. Cette plate-forme d’échanges s’articule autour de conférences et master class. «Haské proposera également des expositions d’art contemporain, un regard croisé entre des artistes à travers deux vitrines d’art dont l’exposition Arkane Afrika fait partie», expliquent les organisateurs. Selon la même source, le Salon Haské organise, en outre, un concours Hackathon dédié à la mode et à la beauté en valorisant la Fashiontech et la Beautytech «Made in Morocco». Pour satisfaire les nombreux mélomanes qui risquent de venir en grand nombre, le Fima propose de nombreux concerts.
A noter que selon les organisateurs, «30.000 visiteurs sont attendus à Dakhla pour le Fima qui propose des regards croisés entre les créateurs africains et occidentaux».
 

Ahmadou El-Katab
Lundi 19 Novembre 2018

Lu 684 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com