Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coup d’envoi du 4ème Festival du livre de Marrakech




Le rideau a été levé, vendredi, sur la 4ème édition du Festival du livre de Marrakech, un événement éclectique qui se veut une fête pour la célébration du livre sous tous ses aspects, en faveur de toutes les catégories d'âge et des différents milieux sociaux.
Organisée par l'Association "Le Kitab bleu" en partenariat notamment avec la Fondation Jardin Majorelle, la Direction régionale de la culture de la région de Marrakech-Safi, l’Institut français et le Conseil régional du tourisme, cette manifestation culturelle de trois jours, dont le coup d’envoi a été donné en présence d’un aréopage de personnalités issues de divers horizons, vise aussi à contribuer grandement à la promotion de la région à travers le livre, et à conforter son attractivité et son rayonnement sur le plan culturel.
La 4ème édition de ce festival, qui se tient au siège de la Chambre de commerce, d’industrie et de services (CCIS) de la région de Marrakech-Safi, a comme invités d’honneur Lamia Berrada-Berca et David Foenkinos, et bénéficie du soutien de l’auteure et psychothérapeute marocaine Ghizlaine Chraïbi en tant que marraine, et du journaliste, animateur de télévision et de radio, et écrivain français Patrick Poivre d’Arvor en tant que parrain.
Dans une allocution lue en son nom, le président de la CCIS de la région de Marrakech-Safi, Mohamed Fadlam, a souligné que cette prestigieuse manifestation culturelle se veut un espace d’échange et de partage, ajoutant que la présence effective d’une élite de personnalités issues de différents horizons à ce festival littéraire est "une preuve indéniable du soutien inconditionnel de toute action culturelle en général et du livre en particulier".
Le soutien spontané de la CCIS de Marrakech-Safi à ce prestigieux événement est "un message très fort pour les organisateurs et le monde culturel pour appréhender à sa juste valeur la parfaite corrélation entre la culture et le développement économique, qui est notre rôle primordial".
Il s’agit en effet, a-t-il poursuivi, d’ancrer la culture dans toutes les politiques de développement (éducation, environnement, santé et tourisme) et de soutenir le secteur culturel, tout en réitérant la volonté de la Chambre d'appuyer toute action visant la promotion de la région Marrakech-Safi à travers le livre. De son côté, le consul général de France à Marrakech, Philippe Casenave, s’est félicité de l’organisation de cet événement culturel qui vise à ouvrir l’horizon du public marrakchi, tout en appelant l’assistance à bien profiter de cette manifestation, en allant à la rencontre des exposants, des auteurs, des éditeurs et des libraires qui composent cet écosystème.
Il a, dans la foulée, souhaité la participation massive et active du public et sa contribution, à la fois intellectuelle et occasionnellement pécuniaire, pour faire vivre cet écosystème, notant que la culture ne vise pas seulement à favoriser l’épanouissement intellectuel et personnel, mais contribue aussi au développement d’une ville ou d’une région. Selon M. Casenave, le Festival du livre de Marrakech, qui devient un événement pérenne sur la scène culturelle marrakchie, a vocation "à contribuer au développement social, humain et économique de la ville de Marrakech et de l’ensemble de la région".
Il a, en outre, émis le voeu de voir le festival, lors de sa prochaine édition, inscrit au programme des activités marquant la désignation de la ville de Marrakech Capitale africaine de la culture 2020, tout en affirmant la disposition des institutions françaises présentes à Marrakech et dans sa région à appuyer ce genre d’initiatives qui "visent à mieux nous faire connaître les uns les autres et à mieux nous comprendre et nous apprécier".

Lundi 1 Avril 2019

Lu 232 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com