Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coup d'envoi de la 8ème édition du Festival “patrimoine Casablanca’’




Le Coupe d’envoi de la 8ème édition du Festival ‘’patrimoine Casablanca’’ a été donné, vendredi soir, en présence d’universitaires, d’artistes et d’acteurs de la société civile. Le festival, qui vise à encourager les jeunes à s’engager dans la donation et de participer à la promotion de la culture et des arts et la préservation du patrimoine musical national, connaît la participation d’un grand nombre de jeunes en provenance des différentes régions du Royaume et de pays africains. Organisé par l’Association ‘’Touratiat al Baidaa’’, le festival a été inauguré par l’organisation d’un colloque sur ‘’La créativité et la citoyenneté’’, suivi d’une cérémonie lors de laquelle des prix ont été décernés à Abdelkrim Belmkadem, jeune inventeur ayant remporté dernièrement le Prix des Nations unies dans le domaine de la technologie et de l’intelligence artificielle, et à Rafiq Boubker, artiste. Attirer l’attention des jeunes et les inciter à la créativité ne peut se faire qu’en les dotant de moyens et outils à même de leur permettre d’exprimer pleinement leurs talents à travers notamment l’encadrement, la formation, l’éducation et la sensibilisation,a souligné le président du festival,Taoufiq Sarhane. ‘’Préserver le patrimoine musical du pays constitue l’un des fondements de la citoyenneté donnant à celle-ci sa réelle signification’’, a-t-il ajouté. Pour sa part, l’universitaire et sociologue, Oussama Charif, a mis en relief le lien entre citoyenneté et créativité expliquant que quand la société accorde plus d’intérêt à l’éducation des jeunes et les incite à la créativité et à faire valoir leurs talents, cela contribue à lutter contre la violence et la délinquance chez cette catégorie sociale. Il a, en outre, fait observer que les maisons de jeunes ne jouent plus leur rôle d’encadrement, notamment en ces temps où les jeunes consacrent la majeure partie de leur temps aux réseaux sociaux, ce qui impacte négativement leur rendement sur le plan intellectuel.
De son côté, le critique cinématographique, Hassan Nraiss, a indiqué que le citoyen authentique est celui qui tente d’innover et de créer en exerçant son travail quelle qu’en soit la nature.
Cette manifestation culturelle est initiée en partenariat avec le ministère de la Jeunesse et des Sports, le ministère de la Culture, la Fédération nationale de la musique des enfants et des jeunes, les arrondissements de Casablanca et des associations de la société civile.

Mardi 2 Avril 2019

Lu 784 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com