Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Certaines races canines trop dangereuses pour servir d’animaux de compagnie


La loi relative à la prévention et à la protection des personnes contre les dangers de chiens, désormais applicable



Le Secrétariat général du gouvernement a diffusé un décret du ministère de l’Intérieur et du ministère de l’Agriculture interdisant de posséder, d’entraîner, d’importer, d’exporter ou de dresser des chiens dangereux. Ce projet de loi qui est entré en vigueur à partir du vendredi 29 juin 2018 fixe une longue liste englobant plusieurs races de chiens selon leurs morphologies, et leur férocité qui peuvent constituer un danger pour la sécurité et la quiétude des citoyens. En outre, les contrevenants de ces races « bannies » s’exposent à des peines allant jusqu’à six mois de prison et des amendes s’élevant à 20 000 dirhams. Le texte relatif à la protection des personnes contre les dangers des chiens prévoit également des peines de prison allant jusqu’à cinq ans ainsi que des amendes pouvant atteindre 50.000 DH.
La nouvelle loi entend par chiens dangereux, tous les chiens qui se distinguent, au regard de leur race ou de leurs caractéristiques morphologiques, par une agressivité présentant un danger pour l'Homme. Une liste de ces chiens dangereux a été établie par voie réglementaire et nonobstant ceux, utilisés par les membres de la force publique, on retrouve les pitbulls, les bulldogs et les chiens-loups ainsi que d’autres tels les rottweilers, american staffordshire, dogues argentins, cane Corso et dogues allemands.
La loi dans ses intentions de protéger le citoyen est franchement idoine au regard de nombreux précédents qui parfois entraînent, un grand nombre de décès -de 11.000 à plus de 50.000 cas de morsures de chiens sont signalés chaque année selon des sources- et des maladies endémiques comme la rage véhiculée surtout par les chiens errants. Pire, certains dealers et autres font du meilleur ami de l’homme une utilisation à des fins criminelles et les exemples sont nombreux et parfois même à l’encontre des forces de l’ordre.
Remettre donc à l'ordre du jour l'instauration définitive d'une loi sur les chiens dits "dangereux", à l'instar de pays avancés n’en était devenu que logique car les molosses dangereux n’étaient soumis à aucune réglementation. Leur acquisition n’était en aucun cas interdite, d’où la prolifération de certaines races qui ont été hyper sélectionnées par  l’homme pour leur agressivité et souvent à des fins peu orthodoxes (combat, défense rapprochée et autres actes illégaux et criminels) tels les pitbulls, rottweilers, etc. 
Au Maroc, mis à part ces derniers, on distingue aussi les chiens de travail et de garde, les chiens de compagnie. Si ceux-là sont plus ou moins bien traités et soignés et donc, domestiqués voire maîtrisés au vu des services rendus (gardiennage de villas, d’entreprises, d’usines et de dépôts particulièrement en milieu urbain), les chiens dits de campagne comme ceux qu’utilisent par exemple les bergers le sont beaucoup moins. 
Mais paradoxalement, c’est dans ces catégories de personnes de notre société, paysans, nomades, etc que l’on rencontre des gens, habitués à travailler avec des chiens, surprenant quand on sait que les Marocains ne sont pas à l’aise avec les animaux de compagnie, et encore moins avec les chiens. 
    Mais ce qu’il faudrait savoir, quelle que soit la race du chien, il ne sera que, et l’expression est des plus adéquates, la voix de son maître. On peut faire d’un chihuahua, chien de frime par excellence, un monstre comme on peut faire d’un pitbull un toutou des plus dociles. Souvent les races les plus censées être calmes sont celles les plus impliquées dans les accidents domestiques comme le labrador qui est victime de sa réputation de chien gentil.
Pourquoi alors pointer du doigt certaines races et pas d’autres ?  Les pedigrees, la qualité de l’élevage ne sont pas sûrs au Maroc.
Bref, pour ce qui est des textes relatifs à nos canins ‘’it’s nice to know’’, une déclaration à l’autorité compétente est obligatoire ainsi que   la tenue d’un carnet de santé, et la vaccination contre la rage. Mais ce que ne dit pas cette loi, c’est que votre chien doit être tatoué ou pucé, un fait ignoré volontairement ou pas par les propriétaires, les détenteurs et les gardiens de chiens à qui elle s’applique. Tenez donc en laisse votre toutou et muselez-le en public, cela vous évitera bien des soucis.
Mohamed Jaouad Kanabi 

Libé
Mardi 3 Juillet 2018

Lu 1574 fois


1.Posté par Otman le 03/07/2018 12:19
Je pense que le chien est le miroir de son maître. Nous marocains, arabes nous savons peu sur les chiens.
Un dogue allemand est dangereux ou effrayant, j’ai connu un RICHARD dogue allemand on l’appelle aussi dogue Royal un magnifique chien, le bâtard des bâtards des chiens qui se trouvent dans nos compagnes est au moins aussi dangereux que la liste se trouvant dans l'article. Une fois dans une compagne paumée du Maroc, un chien a mordu la carrosserie de ma voiture, il faisait 45°c à l'ombre, je l'ai peut-être dérangé dans sa sieste.
Je fais une comparaison par l'absurde: tous les mecs qui se tuent et tuent dans des accidents de routes, allons nous dire que les 4x4 mercedes, BMW, AUDI, TOYOTA , sont dangereuses ou le comportement des conducteurs qui est dangereux.
Dans nos traditions et culture le chien n'a pas sa place, et donc la société résout le problème par l'interdit.
_Eh Paco (mon chien) que penses tu de cette loi Marocaine?
_Moi fais comme tu veux, je ne rentres pas avec toi Maroc!! ce que son regard m’a dit
Je ne vais pas décevoir mon ami, le vrai, mon chien.
je fais un copie collé sur une étude en france:
entre le 1er mai 2009 et 30 juin 2010, un étude a été menée par l'Institut français de veille sanitaire auprès de 8 hôpitaux. Les chercheurs ont collecté des données sur les cas de morsures que les hôpitaux avaient à traiter.

Voici le classement des races de chiens qui sont le plus impliqués dans des cas de morsures :

Le berger allemand : 10% des cas.
Le labrador : 9% des cas.
Le jack russell terrier : 6% des cas.
Le beauceron : 3% des cas.
Le border collie : 3% des cas.
Le boxer : 3% des cas.
Le rottweiler : 3% des cas.
Le berger belge : 3% des cas.
Le braque : 2% des cas.
Le cocker : 2% des cas.
Le husky : 2% des cas.
Les chiens de type pitbull : 2% des cas.
Le teckel : 2% des cas.
Les chiens de type épagneul : 2% des cas.
Le yorkshire : 2% des cas.

hawwwwooooooooooooooo

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés