Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Campagne nationale de lutte contre la cybercriminalité

Lancée lundi et jusqu’au 22 décembre dans l’objectif de sensibiliser les enfants aux dangers de la technologie moderne




La campagne nationale de lutte contre la cybercriminalité a été lancée, lundi à Rabat, dans le but de sensibiliser les enfants, particulièrement âgés moins de 12 ans, aux dangers de la technologie moderne et de promouvoir une culture  sécurisée et équilibrée du web.
Placée sous le signe "Ensemble pour un comportement approprié et un usage sécurisé et utile d'Internet", cette campagne nationale est organisée par le ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, sous l'égide du ministère de l'Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l'Economie numérique, en partenariat avec le Centre marocain de recherches polytechniques et d'innovation (CMRPI).
Cette campagne, qui se poursuit jusqu'au 22 décembre, a pour objectif de sensibiliser les écoliers de différents établissements scolaires aux dangers d'Internet et de les initier aux bonnes pratiques de son utilisation.
S'exprimant à cette occasion, le président du CMRPI, Youssef Bentaleb, a expliqué que cette campagne nationale met en valeur l'intérêt d'une navigation sécurisée et une bonne maîtrise chez les écoliers des bonnes pratiques de la cybersécurité indiquant que des sessions d'information et d'échange seront programmées tout au long de la campagne, pour se rapprocher davantage des enfants, cible la plus vulnérable de la cybercriminalité.
De son côté, la directrice du programme Génie au ministère de l'Education nationale, Ilham Laaziz, a fait savoir qu'une commission composée de différents acteurs, veille à sensibiliser les écoliers de plusieurs villes, par l'élaboration de guides et de dépliants en dix conseils, qui expliquent aux élèves comment gérer leur messagerie et accéder en toute sécurité à différents sites web.
Pour sa part, le directeur de l'Académie régionale d'éducation et de formation de la région Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Aderdour, a appelé les établissements scolaires à développer différents outils pour garantir aux élèves une protection contre les dangers d'Internet.

Mardi 5 Décembre 2017

Lu 253 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés