Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Brahim Al Ahmadi : Le Sahara marocain est un foyer d’écoles et d’instituts supérieurs


Libé
Jeudi 12 Octobre 2023

Brahim Al Ahmadi : Le Sahara marocain est un foyer d’écoles et d’instituts supérieurs
Dans une intervention sur les efforts du Maroc visant à promouvoir le domaine de l'éducation et du développement dans ses régions du sud, lors du 6ème débat de la 4ème Commission des Nations unies, tenu à New York, Brahim Al-Ahmadi a révélé qu'il est professeur de médecine et un pur produit de l'école publique marocaine. Il a étudié dans la ville de Boujdour, où il a obtenu son baccalauréat, avant d’entamer des études de médecine aboutissant à  une brillante carrière professionnelle le menant  au poste de professeur des universités en médecine.

Le docteur Al-Ahmadi a indiqué qu'il a présenté son parcours académique et éducatif devant la commission après avoir entendu de fausses allégations visant à déformer la réalité du secteur de l'éducation et de l'enseignement au Sahara marocain, notant que ceux qui véhiculent de fausses thèses recourent au mensonge pour tromper les crédules, tandis que ceux qui défendent des causes justes présentent des faits concrets.

Dans le cadre de la présentation des arguments et des preuves concernant la situation du secteur de l'éducation au Sahara marocain, l'orateur a ajouté que 155 établissements d'enseignement accueillent 98 mille étudiants, dont 15 lycées d'excellence, une faculté de médecine qui accueille actuellement plus de 400 étudiants, tous résidents du Sahara marocain, une école supérieure de technologie (formant des ingénieurs dans diverses spécialités), une école de classes préparatoires, des cours pour les grandes écoles d'ingénieurs, et une école normale d'enseignants, en plus de la cité des vocations, qui comprend plusieurs antennes, notamment dans les domaines de la pêche maritime, des énergies renouvelables, de l'agriculture, de la gestion et des technologies de l'information et de la communication.

L’orateur a poursuivi que, grâce à ces institutions et au corps enseignant composé majoritairement d’habitants et d’originaires du Sahara marocain, de nombreux jeunes d’entre eux ont pu intégrer des écoles d'élite dans le nord du Royaume et à l'étranger. A la fin de leurs études, ils retourneront dans leur pays pour occuper des postes d'enseignants. En outre, tous les chefs des services représentant les différents  ministères dans les villes du Sud sont originaires de ces mêmes régions.

Brahim Al Ahmadi a appelé les autres parties, faisant allusion aux partisans de la thèse séparatiste, à inviter le Polisario à cesser de recruter des enfants sahraouis dans leurs milices armées dans les camps de la honte à Tindouf, à cesser de les inciter à la haine et à la violence, à mettre fin à ces pratiques de l'esclavage dont sont victimes les enfants, et de les diriger vers des écoles plutôt que des casernes et derrière le bétail de leurs bourreaux.

Ahmadou El-Katab               
 
 


Lu 855 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p