Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Woody Allen

Le fils adoptif de Woody Allen, Moses Farrow, conteste les allégations d'agression sexuelle portées par sa soeur Dylan contre le réalisateur dans un long texte mis en ligne mercredi, qui accuse par ailleurs sa mère adoptive Mia Farrow de maltraitance sur ses enfants. Dylan Farrow accuse Woody Allen d'avoir abusé d'elle sexuellement en août 1992, alors qu'elle était âgée de sept ans. Deux enquêtes séparées menées à l'époque, sur plusieurs mois, avaient exonéré le réalisateur oscarisé. Mercredi, Moses Farrow (40 ans), adopté en 1980 par Mia Farrow puis en 1992 par Woody Allen, a posté un long message dans lequel il met en doute les accusations de sa soeur. Il explique que le jour des faits supposés, trois adultes étaient présents avec Woody Allen dans la maison de Mia Farrow dans le Connecticut. Les trois femmes, dont deux gardes d'enfants et une tutrice, avaient été prévenues qu'elles ne devaient pas se séparer de Woody Allen par Mia Farrow, qui se méfiait de lui depuis la découverte de la liaison entre ce dernier et sa fille adoptive Soon-Yi Previn, selon Moses Farrow.
Le fils adoptif, âgé de 14 ans à l'époque, dit se souvenir d'avoir eu lui-même en tête de surveiller son père adoptif ce jour-là, toujours sur injonction de Mia Farrow.

Deneuve

La star française Catherine Deneuve tiendra le rôle principal de "La vérité sur Catherine", le prochain long-métrage du Japonais Hirokazu Kore-Eda, lauréat de la Palme d'or au Festival de Cannes 2018, a annoncé la coproduction. Ce film, au titre encore provisoire, doit aussi réunir Juliette Binoche, l'acteur américain Ethan Hawke et Ludivine Sagnier, dit le communiqué de presse de 38 Productions et Bunbuku.
Catherine Deneuve y incarnera une icône du cinéma adulée par les hommes, qui tourne dans un film de science-fiction et publie dans le même temps ses mémoires. Un livre qui va provoquer des retrouvailles avec sa fille (Juliette Binoche), non exemptes de règlements de comptes, sous le regard des hommes qui les entourent, selon le synopsis dévoilé.

Samedi 26 Mai 2018

Lu 239 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif