Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Lewis Gilbert

Le réalisateur britannique Lewis Gilbert, auteur de trois James Bond, est décédé à l'âge de 97 ans, ont annoncé les producteurs des aventures du célèbre agent 007. Gilbert avait réalisé "On ne vit que deux fois" (1967), "L'espion qui m'aimait" (1977) et "Moonraker" (1979). "C'est avec une grande tristesse que nous apprenons le décès de notre cher ami Lewis Gilbert", ont déclaré les producteurs de la saga Bond, Michael Wilson et Barbara Broccoli dans un communiqué publié mardi soir. "Il a apporté une énorme contribution à l'industrie cinématographique britannique ainsi qu'aux films Bond", ont-ils ajouté. "C'était un vrai gentleman" dont les films sont "considérés comme des classiques de la série".
Né à Londres en 1920, Gilbert avait débuté sa carrière en 1945 avec "The Ten Year Plan", un documentaire sur le logement d'après-guerre. Réalisateur d'une trentaine de films, on lui doit, outre les trois Bond, "Alfie, le dragueur" (1966), qui avait valu un triomphe à l'acteur britannique Michael Caine et récolté quatre nominations aux Oscars. Son dernier long métrage, "Before you go", était sorti en 2002.

Sridevi

Le coeur brisé, des milliers d'admirateurs indiens faisaient mercredi la queue dans les rues de Bombay pour rendre un dernier hommage à la star de Bollywood Sridevi, disparue soudainement ce week-end.
Considérée comme l'une des plus grandes actrices du cinéma hindi actuel, la comédienne de 54 ans est morte accidentellement noyée dans sa baignoire à Dubaï samedi. Son corps a été rapatrié en jet privé mardi soir à Bombay, où elle vivait. Le public était venu en nombre mercredi matin pour dire ses adieux à la star dont la dépouille était exposée dans un club d'Andheri, coeur de l'industrie bollywoodienne, avant son incinération dans l'intimité au cours d'une cérémonie prévue dans l'après-midi. "C'est un choc de réaliser qu'elle n'est plus. Nous voulons lui rendre une dernière visite aujourd'hui et la remercier pour toutes ses magnifiques performances", a confié à l'AFP Nandini Rao, une enseignante de 32 ans.

Jeudi 1 Mars 2018

Lu 284 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif