Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Taylor Swift
Taylor Swift a fait ses débuts dans la réalisation avec la sortie jeudi du clip de sa chanson "The Man", dans lequel elle campe avec un humour incisif et des prothèses un mâle alpha. Méconnaissable en barbe et costume sombres, l'icône de la pop joue le rôle d'un homme odieux qui accumule quand même les réussites personnelles et professionnelles.
Dans une des scènes, le personnage masculin de Taylor Swift se livre à du "manspreading" en écartant exagérément les jambes dans le métro tout en fumant un cigare, sans égards pour les personnes assises à côté de lui. "J'en ai tellement marre de courir aussi vite/Je me demande si j'arriverais plus vite si j'étais un homme", chante Taylor Swift dans le refrain. A la toute fin du clip, la chanteuse de 30 ans, qui joue aussi le rôle de la réalisatrice de la vidéo, demande à son personnage s'il pourrait essayer d'être "plus sexy" et plus "sympathique", reprenant ainsi, pince-sans-rire, des remarques souvent adressées aux femmes.
La jeune femme profite du clip, filmé pour cette chanson issue de son septième album "Lover", pour faire un pied de nez aux responsables de l'industrie de la musique avec lesquels elle se dispute la propriété de ses premiers morceaux depuis juin. Ainsi l'homme incarné par la chanteuse se soulage-t-il à un moment sur un mur sur lequel sont inscrits les titres de ses six premiers albums.
A côté, un panneau dit "Perdus. Si retrouvés, renvoyer à Taylor Swift"; un autre arbore un symbole interdisant les trottinettes ("scooters", en anglais). Une pique à l'adresse du magnat de l'industrie musicale Scooter Braun, qui détient la majorité des enregistrements des six premiers albums de la chanteuse. La diva de la pop possède cependant "Lover", et elle a déclaré qu'elle réenregistrerait ses autres albums dès novembre 2020, dès que son contrat le lui permettra. Le clip de "The Man" vient alimenter une lutte de plus en plus publique de Taylor Swift pour son indépendance et le contrôle de son image.
Ces dernières années, elle s'est notamment exprimée sur la politique pour la première fois, affichant son appui à des candidats démocrates du Tennessee en 2018 et critiquant Donald Trump. Dans "Miss Americana", tout récent documentaire sur Netflix, la superstar explique qu'on lui a souvent recommandé de rester loin des sujets politiques, pour éviter les réactions négatives.

Lundi 2 Mars 2020

Lu 114 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.