Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Maryam Touzani     
Le long métrage “Adam” de la réalisatrice marocaine Maryam Touzani représente le Maroc à l’édition 2019 du Festival du film d’El Gouna prévu du 19 au 27 septembre en Egypte, a annoncé la direction du festival qui a dévoilé la liste des 12 longs métrages en compétition. Mettant en vedette Loubna Azabal et Nisrin Erradi, “Adam” avait représenté le Maroc dans la section “Un Certain Regard” lors de la 72è édition du Festival de Cannes. Premier long-métrage de Maryam Touzani, “Adam” raconte le combat des femmes célibataires, à travers l’histoire de Samia, une jeune campagnarde, qui tombe enceinte suite à une relation hors mariage et qui décide au huitième mois de sa grossesse d’abandonner son bébé à qui veut l’adopter. Outre le film marocain, 11 autres longs-métrages sont en compétition lors de ce festival, qui verra d’autres films concourir dans les catégories longs métrages documentaires, courts métrages et hors compétition.

Festival
Le rideau est tombé, dimanche soir, sur la 1ère édition du festival de Oued Eddahab, un rendez-vous pluridisciplinaire qui a fait vibrer, du 23 au 25 août, la ville de Dakhla sur les rythmes de la musique, du chant, du show, de l’art et des sports. Ce rendez-vous culturel qui a été marqué par la présence de la Mauritanie comme invitée d’honneur, s’est ouvert par un show dansant, regroupant des troupes folkloriques africaines et marocaines et a été ponctué par la participation d’un parterre de stars marocaines et mauritaniennes qui ont répondu présent pour faire rayonner la joie et booster la vie culturelle et artistique de la population de Dakhla. La cérémonie de clôture de cette manifestation qui s’est déroulée notamment en présence du gouverneur de la province d’Aousserd, Abderrahmane El Jaouhari, et du président du Conseil régional, El Khattat Yanja, a été agrémentée par un concert grandiose offert par la jeune chanteuse marocaine de chaâbi Statia et les chanteurs cheb Younes et Nouamane Belaiachi, ainsi que l’artiste mauritanienne Bety Mint Nevrou.

Mercredi 28 Août 2019

Lu 279 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.