Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Michelle Williams
L'actrice Michelle Williams s'est rendue mardi au Congrès américain pour appeler à voter sur une loi s'attaquant aux différences salariales encore criantes entre hommes et femmes, en témoignant sur sa propre expérience, qui l'avait vue être payée 1.500 fois moins qu'un collègue masculin. Nommée pour quatre Oscars au cours de sa carrière, l'actrice de "Manchester by the Sea" (2016) et "Brokeback Mountain" (2005) avait découvert fin 2017 qu'elle avait été payée "moins de 1.000 dollars, comparé aux 1,5 million de dollars que mon collègue masculin", l'acteur Mark Wahlberg, "avait reçu pour exactement le même volume de travail".
Il s'agissait de retourner en urgence des scènes du film de Ridley Scott "Tout l'argent du monde", éliminées afin d'en expurger Kevin Spacey, qui tenait l'un des rôles principaux et venait d'être accusé d'agressions sexuelles et de harcèlement. "Et si cela arrive à quelqu'un comme moi, une femme blanche dans un secteur doré, à quel point mes soeurs souffrent-elles dans leurs professions?", s'était-elle alors demandé. Cette conférence de presse avait été organisée par des élues démocrates de la Chambre des représentants pour marquer une journée réclamant l'égalité salariale.

Abdellah Oulamine     
Le vernissage d'une exposition d'oeuvres artistiques singulières d'Abdellah Oulamine a eu lieu mardi soir à Essaouira, en présence d'un parterre d'artistes peintres, d'intellectuels et d'acteurs associatifs. Visible aux cimaises de l'espace de Dar Souiri, cette exposition, placée sous le signe ''Rêve et Lumière'', s'inscrit dans le cadre des activités mensuelles de l'Association Essaouira-Mogador visant à contribuer à la dynamique et à l'animation artistique et culturelle que connaît la cité des alizés. A travers cette exposition composée d'une cinquantaine d'oeuvres artistiques, dont des toiles et des vitraux (oeuvres en bois ornées de verre), cet artiste-peintre souiri convie les visiteurs à un long périple, le temps de découvrir la richesse et la diversité de la nature (arbre, oiseaux....), l'authenticité du patrimoine, et la singularité d'un quotidien avec ses aléas et ses tracasseries, tel que vécu par tout un chacun.

 

Jeudi 4 Avril 2019

Lu 134 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com