Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Emma Thompson 

L'actrice britannique Emma Thompson a annoncé se retirer d'un film en cours de production aux studios Skydance, en Californie, expliquant ne pas pouvoir travailler avec John Lasseter, ex-directeur artistique de Disney Animation accusé de harcèlement sexuel, a-t-on appris mardi auprès de son entourage. Selon le site spécialisé dans le divertissement Variety, Emma Thompson devait jouer la voix d'un des personnages du film d'animation "Luck" et avait déjà réalisé des enregistrements. L'actrice détentrice de deux Oscars s'est toutefois empressée de quitter le projet lorsque le groupe californien Skydance a annoncé début janvier avoir recruté John Lasseter. Créateur réputé génial ("Cars", "Toys Story"), il avait été forcé de quitter ses fonctions chez Disney après des comportements douteux, tels que des "étreintes non consenties", envers des employées. John Lasseter, 62 ans, avait présenté ses excuses et reconnu "avoir échoué" à insuffler une culture "de la confiance et du respect" dans ses studios.

Dominic Rousseau

La cérémonie de présentation et de signature du livre intitulé ''Tous les Hippies vont à Diabet : Les Hippies à Essaouira'', de son auteur français Dominic Rousseau, a eu lieu, mardi dans l'espace emblématique de Dar Souiri à Essaouira. Cette rencontre littéraire fait partie des activités organisées par l'Association Essaouira-Mogador dans le cadre de son programme mensuel riche et diversifié du mois de février, destiné à contribuer à la dynamique culturelle, artistique et littéraire que connaît la cité des alizés. 
La cérémonie de présentation de cet opus s'est déroulée en présence notamment d’André Azoulay, conseiller de Sa Majesté le Roi et président-fondateur de l'Association Essaouira-Mogador, ainsi que d'un aréopage d'intellectuels, d'acteurs associatifs locaux et de résidents et visiteurs étrangers de la cité des alizés. 
Paru aux Editions La croisée des Chemins à Casablanca, cet opus de 170 pages focalise, selon un ordre chronologique bien établi, sur le mouvement hippie dans le petit village de ''Diabet'' situé à 3,5 km de la ville d'Essaouira, sa genèse, ses caractéristiques et les raisons objectives ayant poussé les hippies à opter pour cette ville paisible de l'Atlantique marocain. 

Libé
Jeudi 28 Février 2019

Lu 391 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com