Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Africart
Un réseau social consacré à la promotion de l'art et des artistes africains, Africart, a été lancé en Côte d'Ivoire, a-t-on appris lundi auprès de son fondateur, Franck Yoboué, animateur socioculturel et photographe d'art. Ce réseau spécialisé, le premier du genre selon son fondateur, et qui sera accessible en ligne ou via une application mobile, permettra aux artistes du continent de poster leurs travaux dans dix rubriques (cinéma, comédie, danse, enfant, mode, musique, peinture, photographie, sculpture et documentaire). D'autres thématiques y seront ajoutées au fil du temps ainsi que des jeux de questions-réponses à vocation culturelle. Tous les téléchargements sur Africart sont pour l'instant gratuits, selon M. Yoboué. Il s'agit de fournir un "cadre propice aux échanges entre les artistes africains et le reste du monde", a-t-il expliqué à l'AFP. L'artiste-producteur-réalisateur ivoirien Muss a salué le lancement de cette plateforme. "Africart, c'est la révolution!", a-t-il commenté. Franck Yoboué se donne un an pour atteindre le million d'utilisateurs dans le monde. Le lancement d'Africart est d'ores et déjà programmé dans les mois à venir dans une dizaine de pays africains (Ghana, Gabon, Bénin, Sénégal, Kenya, Afrique du Sud...), en France et aux Etats-Unis.

Marvin Gaye
C'est un disque de légende de Marvin Gaye, parce que jamais sorti. Il devait en principe succéder à "What's going On", classique de sa discographie paru en 1971 mais il n'a jamais vu le jour en tant que tel, ses morceaux étant éparpillés sur différentes compilations. Baptisé "You're The Man", l'album sortira finalement le 29 mars. Marvin Gaye avait enregistré les morceaux de cet album dans une période particulièrement prolifique, entre le classique flamboyant et engagé "What's going on" (1971), la bande originale de "Trouble Man" (1972) et l'extase lascive et spirituelle de "Let's Get it On" (1973).  Parmi les chansons enregistrées pour cet album mort-né, figurait "My Last Chance" que le producteur SalaAm Remi, connu pour son travail avec Nas, les Fugees et Amy Winehouse, a remixé.

Mercredi 20 Février 2019

Lu 172 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com