Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Alaa Machzoub     

L’assassinat d’un écrivain en pleine rue dans la ville sainte chiite de Kerbala samedi soir a suscité l’émoi et l’indignation du milieu culturel irakien. Signe de la sensibilité du sujet, la police de Kerbala a aussitôt chargé une équipe chevronnée d’enquêter et promis de retrouver les auteurs des multiples coups de feu mortels tirés sur Alaa Machzoub devant son domicile. “On assassine la parole libre, belle et honnête”, a affirmé à l’AFP Ali Lefta Saïd, lui-même écrivain, qui a participé à un sit-in avec d’autres intellectuels et artistes de Kerbala, à une centaine de kilomètres au sud de la capitale Bagdad. “Il faut être bien lâche pour tirer avec une arme sur quelqu’un qui n’a que des mots et des rêves”, a écrit sur sa page Facebook Ahmed Saadawi, dont le roman “Frankenstein à Bagdad” a connu le succès bien au-delà des frontières irakiennes. “Honte aux meurtriers et honte aux autorités si elles ne les trouvent pas et ne les jugent pas rapidement”, a-t-il ajouté.
Les hommages rendus à ce romancier prolifique, grand amoureux de sa ville dont il décrivait avec soin les quartiers historiques dans ses écrits, comme les messages d’indignation, se multiplient, jusqu’au sein du Parlement où la commission en charge de la culture a dit suivre l’enquête.
En revanche, tous se refusent à pointer du doigt de potentiels coupables, se contentant d’évoquer “des parties non identifiables” dans un pays ravagé par les violences depuis des décennies et où se sont multipliés les groupes armés aux diverses allégeances.

Abraham-Joseph

Il est d’Atlanta, place forte du rap américain, mais 21 Savage a été arrêté dimanche aux Etats-Unis par les services de l’immigration qui lui reprochaient de ne plus avoir de visa, et le considèrent comme... Britannique. Le musicien de 26 ans, de son vrai nom Sha Yaa Bin Abraham-Joseph, a toujours fait valoir ses racines dans la grande métropole de Géorgie (sud-est). Sans s’étendre sur les détails de sa biographie, et notamment le lieu de sa naissance: Atlanta selon certaines sources, l’île de la Dominique, Etat souverain des Caraïbes, selon d’autres. Mais d’après un porte-parole des services de l’immigration, Bryan Cox, cité par le quotidien The Atlanta Journal-Constitution, il est “un ressortissant du Royaume-Uni présent illégalement” sur le sol américain. Il y était entré adolescent, en 2005, avec un visa d’un an jamais renouvelé.
“Nous travaillons avec diligence pour sortir M. Abraham-Joseph de la garde à vue, collaborant avec les autorités pour dissiper tout malentendu”, a affirmé à l’AFP l’avocate de 21 Savage, Dina LaPolt. Le rappeur avait déjà eu affaire à la justice dans un dossier lié aux stupéfiants, mais celui-ci n’avait pas fait apparaître qu’il était étranger.

Mardi 5 Février 2019

Lu 185 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif