Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Michael Jackson
Près de dix ans après la disparition du "roi de la pop", le Grand Palais, à Paris, met en lumière l'influence que Michael Jackson a exercée chez les artistes contemporains, des années 80 à nos jours. Après Londres, l'exposition "On The Wall", en référence à l'album "Off the wall" de 1979 et qui s'ouvre ce vendredi, réunit dans la capitale française plus de 120 œuvres (peintures, sculptures, photos et installations vidéo) explorant l'impact artistique du chanteur disparu en 2009, lui-même l'une des personnalités les plus influentes du XXe siècle dans la musique, la danse, les clips vidéo et la mode. Andy Warhol, dont de nombreuses photographies de Michael Jackson sont présentées, a été l'un des premiers à tomber sous le charme de l'enfant-star devenu célébrité planétaire. Leur première rencontre remonte à 1977, peu après le tournage de "The Wiz", adaptation de la comédie musicale "Le Magicien d'Oz".

Demi Lovato
Fin juillet, Demi Lovato a été hospitalisée d'urgence suite à une overdose d'héroïne. Heureusement, la jeune femme de 25 ans, dépressive et toxicomane, a eu beaucoup de chance de s'en sortir. "La dépendance n'est pas quelque chose qui disparaît ou s'évanouit avec le temps", a-t-elle déclaré à sa sortie de l'hôpital. Elle a ensuite intégré un centre de désintoxication pour combattre ses démons. Deux jours seulement après l'overdose de Demi Lovato, Danielle Martin se confiait à la presse people.
 Elle était à la fois son coach sportif et son amie. "Quelque chose était absent de son esprit", a expliqué Danielle, qui avait vu Demi la veille du drame. "Elle n'était pas en forme, elle était juste en vie."  Visiblement, cette interview a provoqué la colère de la star. La semaine dernière, la prof de ju-jitsu a révélé au site RadarOnline qu'elle avait été renvoyée, rapporte Pure People. "J'ai perdu mon boulot parce que j'ai parlé d'elle, parce que j'ai été honnête. C'est très triste. Je n'ai rien fait d'autre que de la tirer vers le haut. Je n'ai rien dit de mal."

Vendredi 23 Novembre 2018

Lu 209 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif