Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Johnny Hallyday
L'audience censée décider de la compétence du tribunal français concernant la question de l'héritage contesté de Johnny Hallyday a été reportée au 22 mars en raison de l'assignation du trust regroupant les actifs américains du chanteur, a annoncé mercredi un tribunal français. "Il y a une nouvelle partie dans la procédure qui est le trust", a annoncé la présidence du tribunal de Nanterre, près de Paris. Le trust JPS - pour Jean-Philippe Smet, vrai nom de Johnny Hallyday - regroupe une partie des biens de la star depuis son décès en décembre 2017. Il est géré par Bank of America et Laeticia Hallyday, la veuve du chanteur, en est l'unique bénéficiaire. Le 25 octobre, une assignation a été délivrée par les avocats des enfants Hallyday, Laura Smet et David Hallyday, à la banque qui gère JPS.

Johnny Depp
Il a repris du poil de la bête. Grand absent de la première mondiale à Paris des Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald, Johnny Depp a fait une apparition plus que remarquée sur le tapis rouge londonien pour la première britannique du film, spin-off de la saga Harry Potter. Acclamé par la critique qui loue sa performance sombre et envoûtante dans la peau de Gellert Grindelwald, l'acteur américain a accepté de rejoindre l'équipe du film à Londres le 13 novembre 2018, aux côtés notamment de J.K. Rowling. Une apparition qui survient dans un contexte tendu pour Johnny Depp. De nombreux fans de la franchise ont appelé au boycott parce que la star avait été maintenue au casting, malgré les accusations de violences conjugales révélées par son divorce avec Amber Heard. N'ont-ils pas été déçus de voir J.K. Rowling, l'auteure de la saga Harry Potter, apporter son soutien public à son acteur. "Comme David Yates (réalisateur) l'a déjà dit, nous avons naturellement pensé à changer de comédien. Je comprends donc que certains aient été troublés et énervés par le fait que cela ne se produise pas", avait-elle tout d'abord déclaré, avant de pointer des "ententes qui ont été mises en place pour protéger la vie privée de deux personnes, qui ont toutes deux exprimé le désir de poursuivre leur vie". "Sur la base de notre compréhension des circonstances, les cinéastes et moi-même sommes non seulement à l'aise avec notre casting originel, mais sincèrement heureux que Johnny joue un personnage majeur de la saga", avait conclu l'auteure britannique.

Vendredi 16 Novembre 2018

Lu 222 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.