Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Badr Labied se distingue lors du concours d'art "BIC Art Master Africa"


Libé
Jeudi 11 Novembre 2021

L'artiste marocain Badr Labied s'est distingué lors du concours d'art "BIC Art Master Africa" initié par BIC, la marque internationale leader en matière de produits de papeterie, de briquets et de rasoirs.

"L'artiste marocain Badr Labied s'est illustré par la qualité de son œuvre intitulée 'Enchantez la vie africaine' grâce à laquelle il a réussi à remporter le prix du concours dans la catégorie +nationale+", indique un communiqué de BIC qui vient de dévoiler la liste des gagnants de son concours "BIC Art Master Africa".

"Lorsque j'ai découvert ce concours, j'ai tout de suite su que je devais y participer. Pour moi, créer est vital puisqu'il me permet de voir la vie autrement et de laisser voyager mon esprit", a déclaré Badr Labied, cité dans le communiqué.

Et d'ajouter: "Je tiens à remercier BIC pour ce prix, mais aussi pour m'avoir offert l'opportunité de m'exprimer à travers la plateforme régionale BIC Art Master Africa, qui est entièrement dédiée à l'art, aux talents, mais aussi à la promotion de la créativité et de l'expression artistique".

Badr Labied, le champion marocain "BIC Art Master Maroc 2021" a ainsi réussi à se démarquer à travers son œuvre "Enchantez la vie africaine", aux côtés de Astral Msekeli, couronné "BIC Art Master Afrique du Sud" et qui s'est distingué par son œuvre "Ubuntu", ainsi que Stanley Were, consacré “BIC Art Master Kenya 2021" pour son œuvre "Life is what you make it".

S'exprimant sur les résultats de cette compétition, Peter Van den Broeck, senior vice-président et directeur Général, Moyen-Orient et Afrique a déclaré: "Nous sommes fiers de constater que le concours BIC Art Master Africa ne cesse chaque année de mobiliser et de faire participer de plus en plus de talents africains.

La relation de BIC avec l'art est très ancienne. Elle s’exprime plus que jamais à travers le concours BIC Art Master Africa qui nous a permis de soutenir des milliers de talents dans la région". Et d’ajouter : "Cette année, nous avons décidé d'étendre ce concours au Moyen-Orient. Nous sommes convaincus que nous continuerons à motiver et à mettre en lumière les talents de la région, encourageant ainsi la créativité auprès de la génération future".

 


Bouillon de culture

Théâtre
 
La 6ème édition de la Rencontre de Drâa pour le théâtre sera organisée, du 19 au 21 novembre à Zagora, à l’initiative de la Direction régionale de la jeunesse, la culture et la communication (département de la culture) de Drâa-Tafilalet. Cette manifestation culturelle est organisée en collaboration avec les conseils provincial et communal de Zagora et le Centre culturel de cette ville, indique un communiqué de la Direction régionale de la jeunesse, la culture et la communication.

La 6ème édition de ce festival, initiée sous le thème "Le rôle du théâtre dans le renforcement du sentiment d’appartenance nationale", coïncide avec la célébration du 46ème anniversaire de la glorieuse Marche verte. Selon la même source, l’organisation de cet événement artistique a pour objectif de consacrer la pratique théâtrale en tant que levier du développement culturel et territorial et moyen de renforcer le sentiment d’appartenance nationale et d’ancrer les valeurs de citoyenneté, notamment chez les jeunes.

Il s’agit, en outre, d’une occasion de dynamiser la vie culturelle et artistique au niveau de la région de Drâa-Tafilalet. Au programme de cette édition, qui sera marquée par des hommages à des personnalités culturelles, figurent des pièces de théâtre, des ateliers de formation et des spectacles pour enfants qui seront abrités par le Centre culturel de Zagora.
Certaines activités prévues dans le cadre de cette manifestation culturelle seront retransmises sur le site officiel de la Direction régionale du département de la culture.
 
Environnement
 
Soucieux de faire partie de l’effort mondial pour “sauver” la planète, plus de 200 artistes de la scène musicale internationale joindront leurs “voix” pour chanter en faveur de l’environnement, et ce le temps d’un spectacle virtuel qui aura lieu le 15 décembre prochain. Organisée par “Playing for change” et le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP), cette grand-messe artistique est placée sous le signe “La paix à travers la musique: un événement mondial pour l’environnement”.

Parmi ces artistes qui représentent plus de 35 pays, figurent Cat Stevens, Slash, Black Pumas, Jack Johnson, Rodrigo y Gabriela, Sara Bareilles, The Lumineers, Rhiannon Giddens, Mickey Hart (de Grateful Dead), Taj Mahal, Rosanne Cash, Keb’Mo’ et Giovanni Hidalgo. D’autres artistes seront annoncés ultérieurement, selon les initiateurs de l'événement.

Le concert, qui sera diffusé sur YouTube à partir de 18H00 (HL), vise à réunir le monde pour prendre des actions en faveur d’un avenir durable et de la réalisation des objectifs de développement durable (ODD), relèvent les organisateurs. A travers le langage universel de la musique, le spectacle transmettra un message d’unité face aux défis climatiques auxquels est confrontée “notre planète”, indique-t-on.

Les organisateurs précisent aussi que les fonds qui seront collectés lors du spectacle seront accordés à des organisations qui “militent” pour la justice environnementale et la durabilité. La précédente édition de ce concert qui a eu lieu en 2020 a permis de récolter plus d’un million de dollars en faveur des causes de la justice sociale, rappelle-t-on.


Lu 401 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Août 2022 - 10:22 Moga Festival de retour à Essaouira