Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

BMCI enregistre une légère hausse de son PNB


Libé
Lundi 7 Décembre 2020

Le Groupe BMCI a réalisé un produit net bancaire (PNB) consolidé de 2,3 milliards de dirhams (MMDH) à fin septembre 2020, en hausse de 1,1% par rapport à fin septembre 2019. Cette évolution s’explique essentiellement par la hausse de la marge d’intérêts consolidée et du résultat consolidé des opérations de marché respectivement de +1,9% et +15,6% avec une baisse au niveau de la marge sur commissions consolidée de - 10,4%, indique la banque dans un communiqué financier sur ses résultats au 30 septembre 2020. A fin septembre 2020, les frais de gestion consolidés s’élèvent à 1,3 MMDH intégrant la contribution au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus de 85 millions de dirhams (MDH), alors que le coefficient d’exploitation s’affiche à 56,4% à fin septembre 2020, rapporte la MAP. En neutralisant cet impact exceptionnel lié au don, BMCI relève que les frais de gestion consolidés s’élèvent à 1,21 MMDH, soit une baisse de 1% par rapport à fin septembre 2019 et le coefficient d’exploitation consolidé est de 52,7%. Le résultat net consolidé s’est établi, pour sa part, à 108 MDH à fin septembre 2020, soit une baisse de 76,9% par rapport à fin septembre 2019, précise le communiqué, notant que le résultat net consolidé hors don Covid-19, s’est élevé à 162 MDH à fin septembre 2020. Sur la même période, les dépôts de la clientèle consolidés ont enregistré une légère hausse de 0,3%, pour atteindre 45,2 MMDH, contre 45 MMDH au 31 décembre 2019, avec une amélioration de la structure des ressources en faveur des dépôts à vue qui ont représenté 74,6% à fin septembre 2020 contre 72,5% à fin décembre 2019. Les crédits par caisse à la clientèle consolidés ont atteint 53,1 MMDH à fin septembre 2020 contre 54,9 MMDH au 31 décembre 2019, soit une baisse de 3,2%, selon la même source. De son côté, le coût du risque consolidé a augmenté de 140,6% à fin septembre 2020 par rapport à fin septembre 2019, intégrant les impacts de la crise sanitaire de la Covid-19, alors que le taux de couverture des créances par les provisions des comptes sociaux s’est établi à 81%.


Lu 878 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS