Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

BKR maintient sa recommandation sur le titre de Taqa Morocco


Libé
Dimanche 28 Mars 2021

BMCE Capital Research (BKR) a maintenu sa recommandation d'"accumuler" le titre de Taqa Morocco, avec un cours cible de 1.056 dirhams, offrant un upside de 10%. "Compte tenu de la résilience du Business Model de la filiale du Groupe émirati Taqa, nous tablons sur un cours cible de 1.056 dirhams (Price earning cibles de 26,1x en 2021 et de 25,5x en 2022), laissant ressortir un Upside de +10% comparativement au cours actuel", indique BKR dans son récent "Equity-Flash" consacré à Taqa Morocco. Historiquement considérée comme une valeur de rendement, Taqa Morocco devrait maintenir une politique quasiment similaire en matière de distribution de dividendes pour les années à venir tout en restant bien supérieure à la moyenne projetée du marché (3,2%), prévoient les analystes.

A long terme, rapporte la MAP, l'alignement des deux contrats de fourniture d'énergie électrique -PPA- des Unités 1 à 4 et 5 & 6 à 2.044 conforterait notamment au Groupe une prédictibilité de ses cashflows et une consolidation durable de la solidité de son Business Model, permettant de facto de garantir une charge de base compétitive et contribuer à la sécurité énergétique du Royaume, souligne la même source. L’opération de prorogation, poursuit-elle, reste conditionnée par la modernisation et le développement de la Centrale via un investissement global additionnel d’environ 5 milliards de dirhams (MMDH) dont un ticket d'entrée d’un montant de 1,5 MMDH (droit de jouissance complémentaire) versé en 2020 au profit de l’ONEE. Par ailleurs, les analystes reviennent sur les réalisations de Taqa Morocco au terme de l'année 2020, notant que le 1er producteur d’électricité privée au Maroc enregistre des réalisations commerciales en berne avec un chiffre d’affaires consolidé en repli de 14,6% à 7,789 MMDH, essentiellement imputable à la réalisation de la révision majeure planifiée de l’Unité 5 et à la dégradation des frais d’énergie induite par l’évolution du prix d’achat du charbon sur le marché international (refacturées à l’ONEE). En 2021, le Groupe devrait afficher des revenus consolidés en amélioration de 9,7% à 8,545 MMDH comparativement à l'année précédente, devant profiter notamment d’une évolution plus favorable du prix du charbon à l’international et ce, en dépit de l’impact de la révision majeure de l’Unité 6 prévue au premier trimestre, estime BKR.

 


Lu 347 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS