Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Au moins 9 morts dans un attentat sur un marché de Mogadiscio

L’attaque porte l’empreinte des islamistes radicaux Shebab




Au moins 9 morts dans un attentat sur un marché de Mogadiscio
 Au moins neuf personnes ont été tuées lundi dans l'explosion d'une voiture piégée sur un marché très fréquenté du sud de la capitale somalienne Mogadiscio, régulièrement ciblée par les islamistes radicaux shebab, a-t-on appris de source policière et auprès de témoins.
"L'explosion a eu lieu près du centre commercial Mogadiscio et elle a causé morts et destruction. Neuf civils ont été confirmés morts et plusieurs autres sont blessés. Certaines de ces victimes ont été tuées dans l'effondrement d'un bâtiment causé par l'explosion", a indiqué un responsable de la police, Ahmed Moalin Ali.
"Les terroristes ont garé un véhicule bourré d'explosifs à proximité du centre commercial pour tuer des innocents", a-t-il ajouté.
Le marché visé, Hamarweyne, est situé à proximité des bâtiments de la municipalité de Mogadiscio, selon une autre source policière.
L'attentat n'a pas été immédiatement revendiqué, mais les islamistes radicaux shebab, affiliés à Al-Qaïda, ont l'habitude de mener de telles opérations dans la capitale somalienne.
"J'ai vu les corps de quatre personnes recouverts des débris du bâtiment effondré et trois autres étendus dehors après avoir été soufflés par l'explosion", a raconté un témoin, Munira Abdukadir.
"Je n'étais pas loin du lieu de l'explosion. Mais j'ai eu de la chance de survivre, plusieurs personnes ont été blessées et certaines criaient avant l'arrivée des ambulances", a-t-il déclaré.
Par ailleurs, au moins quatre soldats éthiopiens ont été tués samedi dans un attentat-suicide revendiqué par les islamistes radicaux shebab près de Bardhere (sud-ouest), a-t-on appris de source sécuritaire.
"Un kamikaze des shebab a ciblé un barrage de sécurité à l'entrée de la base militaire du district de Bardhere. On nous a informé qu'au moins quatre Ethiopiens (des soldats) affectés au barrage ont péri dans l'explosion", a déclaré à l'AFP par téléphone un responsable sécuritaire local, Muktar Abdulahi.
Selon cette source et plusieurs témoins interrogés par l'AFP, le kamikaze a précipité son véhicule rempli d'explosifs contre la barrière du check-point sans que les soldats éthiopiens présents ne parviennent à l'en empêcher.
"L'explosion a été très forte et j'ai vu des soldats éthiopiens en train de récupérer plusieurs cadavres après l'explosion. Ils ont bouclé le périmètre et une ambulance militaire transportait les victimes vers la base", a rapporté un témoin, Ahmed Muhidin.
Les shebab ont revendiqué l'attaque, affirmant dans leur communiqué avoir tué pas moins de "16 soldats".
La ville de Bardhere est située à 350 km à l'ouest de Mogadiscio. Dans cette région, ce sont les troupes éthiopiennes qui opèrent pour le compte de la mission de l'Union africaine dans le pays (Amisom), forte d'environ 20.000 hommes.
Chassés de Mogadiscio en 2011, les shebab ont ensuite perdu l'essentiel de leurs bastions. Mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales du centre et du sud du pays, d'où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats suicide contre des objectifs gouvernementaux, sécuritaires ou civils.
Ils ont juré la perte du gouvernement somalien, soutenu par la communauté internationale et par les 20.000 hommes de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom).

 

Mardi 5 Février 2019

Lu 448 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com