Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Anthologie des poètes argentins amis du Maroc

La poésie comme passerelle entre les deux peuples



Anthologie des poètes argentins amis du Maroc
Une anthologie inédite d'une quarantaine de « Poètes argentins amis du Maroc » a été présentée jeudi soir lors d’une soirée poétique virtuelle organisée à l’initiative de l’ambassade du Maroc à Buenos Aires. Le livre en format digest rassemble les vers des quarante poètes amoureux du Maroc, de sa culture ancestrale, de ses paysages, de sa diversité et de l’hospitalité de ses hommes et femmes. A cette occasion, l’ambassadeur du Royaume en Argentine, M. Yassir Fares, a salué les poètes participants à cette anthologie qui ont donné de leurs temps et de leur affection poétique pour le Maroc afin que ce projet littéraire devienne réalité.

L’ambassadeur a également souligné le rôle de la diplomatie culturelle comme « instrument de rapprochement» des peuples issus de différentes régions du monde. Partant du principe que « l’éloquence est magie, la poésie est sagesse », le diplomate marocain a annoncé la poésie est le meilleur connecteur entre le Maroc et l’Argentine à même d’établir une « alliance culturelle » entre les deux pays en partenariat avec le groupe des Poètes argentins amis du Maroc (PAAM). Dans la présentation de cette anthologie, M. Fares a écrit que ce sont les membres du groupe PAAM, issus de différents horizons littéraires, qui ont donné vie à cette initiative à travers « l’arôme de leurs mots, la couleur et le battement de leur culture, conjugués à l’émerveillement enfantin et pur envers le peuple étranger qu’il embrasse ». Pour lui, la fraternité des peuples marocain et argentin s’exprime dans cette anthologie avec splendeur.

D’autres intervenants, dont des journalistes travaillant pour des médias prestigieux en Argentine, ont souligné que dans chacun des poèmes insérés dans cette anthologie, le lecteur peut déceler « l’essence des parfums du Maroc, et les odeurs de sa gastronomie, de son sable et de sa mer ». Ils ont salué « l’apport fondamentale » de cette anthologie au rapprochement entre le Maroc et l’Argentine au regard de la relation affective que les poètes argentins amis du Maroc établissent dans leurs vers pleins de lyrisme et d’envoûtement.

L’anthologie englobe plus de 70 poèmes qui rendent un hommage rythmé à différentes facettes du Maroc, de sa culture (Zegel à Marruecos-Zegel au Maroc), ses traditions (Romance d’un mariage marocain), son patrimoine (Sabiduria-Sagesse, Guedra), ses gens (A mis amigos marroquies-A mes amis marocains, Voy hacia ti hombre marroqui-Je viens vers toi homme marocain), ses paysages(Toubkal), Ses villes (Casablanca, Laayoune, Marrakech, Chefchaouen), sa mystique (magica alfombratapis magique), son sahara…etc.

Libé
Dimanche 23 Mai 2021

Lu 418 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS