Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Amazon s'apprête à investir les salles de cinéma




Amazon s'apprête à investir les salles de cinéma
Après la production de films, Amazon veut investir les salles de cinéma: le géant du commerce en ligne est sur les rangs pour racheter le réseau américain d'exploitation Landmark Theatres, rapporte jeudi Bloomberg News.
Le groupe de Jeff Bezos serait en discussions avec la société Wagner/Cuban Cos, propriété des milliardaires Mark Cuban et Todd Wagner, ajoute Bloomberg, citant des sources anonymes. D'autres acquéreurs potentiels sont également en lice et il n'est pas certain que ces négociations aboutissent à une transaction, prévient encore Bloomberg. Contacté par l'AFP, Amazon n'a pas souhaité commenter.
Un accord entre Amazon et Wagner/Cuban Cos marquerait la deuxième incursion du géant du commerce en ligne dans les points de vente physiques après l'achat de la chaîne de produits "bio" américaine Whole Foods pour 13,7 milliards de dollars l'an dernier.
Amazon est déjà présent dans le monde du divertissement et du cinéma: il propose un service de streaming vidéo, Prime, et investit des milliards de dollars dans la production de films et de programmes de divertissement. Le groupe de Jeff Bezos a même acheté des droits pour diffuser des événements sportifs en direct. Un rachat de Landmark lui permettrait de mettre la main sur une chaîne de salles de cinéma focalisée sur les films indépendants et étrangers.
Landmark a été fondé en 1974 et est présent dans près d'une trentaine de grandes villes pour un total de plus de 250 écrans. Il gère plus de 50 salles de cinéma à New York, Philadelphie, Chicago, Los Angeles et San Francisco.

 

Samedi 18 Août 2018

Lu 584 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Le secteur du livre affaibli par la pandémie

Vendredi 18 Septembre 2020 - 16:57 Décès de Mohamed Talal