Aïd Al-Adha: les contrôles vétérinaires s'intensifient à Rabat-Salé-Kénitra


Libé
Dimanche 16 Juin 2024

Commune Sehoul (préfecture de Salé), 15/06/2024 (MAP) - À la veille de l'Aïd el-Kébir, les médecins et techniciens vétérinaires de la région de Rabat-Salé-Kénitra mettent les bouchées doubles pour assurer un bon suivi du cheptel destiné à l'abattage, estimé cette année à environ 650.000 têtes d'ovins et caprins, dont 100.0000 têtes d'ovins importées pour le renforcement de l'offre de la région en la matière.

Sillonnant les souks et les différents points de vente implantés à l'échelle de la région, des pelotons de vétérinaires ont été déployés en vue de veiller au suivi et au contrôle nécessaires, ainsi qu'au respect des mesures sanitaires requises, en collaboration avec les services de la Direction régionale de l'Agriculture (DRA) de Rabat-Salé-Kénitra et l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).

Pour ce faire, une commission régionale composée des représentants de la DRA, de l’ONSSA et de l’Office national du conseil agricole (ONCA) a été mise en place, outre des commissions mixtes composées des représentants provinciaux des structures membres de la commission régionale et des autorités locales.

Les vétérinaires de l'ONSSA à pied d’œuvre

Ainsi, des vétérinaires et des techniciens de l'ONSSA se sont rendus dans une ferme d’élevage d'ovins et caprins, sise à la commune de Sehoul (30 km de Rabat), en vue de procéder aux inspections de santé des troupeaux et veiller au respect des conditions d'élevage et d'engraissement.

Ces médecins vétérinaires contrôlent les aliments et l’eau d’abreuvement destinés aux animaux tout en sensibilisant les éleveurs aux bonnes pratiques alimentaires du cheptel et à l’utilisation raisonnée des médicaments vétérinaires prescrits et en les invitant à éviter l’automédication et à respecter les délais recommandés.

Khaoula Bentahar, médecin au service vétérinaire de l'ONSSA à la préfecture de Salé, a fait savoir que la visite de cette ferme d’engraissement s'inscrit dans le cadre d'un programme de contrôle annuel mené par l'Office.

"L'ONSSA effectue un contrôle global des ovins et caprins destinés à l'abattage pour l'Aïd Al-Adha, notamment le contrôle des médicaments vétérinaires, des aliments et de la qualité de l’eau d’abreuvement", a-t-elle dit dans une déclaration à la MAP, notant que l'état de santé du cheptel est "satisfaisant".

"Tous les animaux sont identifiés depuis le 8 mars dernier", a tenu à préciser le médecin vétérinaire, faisant remarquer que cette opération a concerné tous les ovins et caprins dédiés à l'Aïd Al-Adha.

"Chaque animal se voit apposer une boucle de couleur jaune portant un numéro de série unique et la mention spécifique 'Aïd Al Al Adha' sur l’une de ses oreilles", a-t-elle expliqué, faisant observer que cette identification se veut un trait d'union entre l’éleveur, le consommateur et les services vétérinaires en cas de besoin le jour du sacrifice.

Mme Bentahar a indiqué, par ailleurs, qu'une permanence sera assurée lors des journées de l’Aïd, faisant savoir que plus de 500 médecins et techniciens vétérinaires à l'échelle nationale qui seront à l'écoute afin de répondre aux appels des citoyens et à leurs questionnements en vue de garantir de meilleures conditions de déroulement de cette fête religieuse.

De son côté, le propriétaire de la ferme d'élevage, Houcine Benmouloud, a souligné qu'à l’approche de la fête de l'Aïd Al-Adha, les services de l'ONSSA multiplient les interventions et les patrouilles en effectuant des contrôles inopinés, notamment en ce qui concerne les aliments et les eaux d'abreuvement, relevant que les responsables de l'Office ne cessent de fournir les conseils et les explications nécessaires sur les conditions d'élevage et d'engraissement.

Rabat-Salé-Kénitra: une offre de près de 800.000 têtes

Sur un autre registre, Fatima Saghir, médecin vétérinaire et cheffe de service de communication et de promotion à la Direction régionale de l'Agriculture de Rabat-Salé-Kénitra, a souligné que l’opération d’identification concerne cette année près de 800.000 têtes réparties par province, à savoir Khémisset (295.374), Témara (210.309), Kénitra (97.266), Sidi Kacem (84.790), Sidi Slimane (79.444), Salé (33.200) et Rabat (3.220), notant que l'état sanitaire des animaux destinés à l'abattage dans la région est très satisfaisant, grâce aux différents programmes de surveillance continue et aux campagnes de vaccination du cheptel menées par les services de l'ONSSA.

Pour faciliter la commercialisation des animaux dans des conditions appropriées, cinq souks temporaires ont été installés au niveau de la région, notamment deux souks à Rabat et un souk pour chacune des provinces et préfectures de Salé, Témara et Kénitra, a précisé Dr Saghir, faisant savoir que ces souks modèles sont équipés conformément à des cahiers de charge spécifiques avec des commissions mixtes qui assurent en permanence le respect des conditions sanitaires et techniques.

L'ex-présidente du Centre régional d'insémination artificielle de Kénitra (CRIAK) a indiqué que la commercialisation comprend également plus de 50 souks hebdomadaires en milieu urbain et rural, répartis entre les différentes provinces de la région, relevant que la DRA travaille en coordination avec l'ensemble des partenaires afin que cet événement se déroule dans les meilleures conditions organisationnelles et sanitaires.


Et la vétérinaire d'ajouter que les prix varient selon la race, le sexe, la qualité de l'engraissement, l’origine de l’animal, ainsi que le lieu de vente et l'offre et la demande. Ces critères font que l’offre est diversifiée et les acheteurs peuvent, ainsi, adapter leur pouvoirs d’achat à la diversification de l’offre.

L'ONSSA a lancé récemment l’opération d’identification des ovins et des caprins en vue de l’Aïd Al-Adha 1445 (2024) à travers tout le territoire marocain. Cette initiative, réalisée en partenariat avec l’Association nationale ovine et caprine (ANOC), est placée sous l’égide du ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts.

Par Abdelilah EDGHOUGUI 


Lu 641 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        





Flux RSS
p